10/03/2008

Un bout de vie qui jamais ne s'oublie

Dans mon cœur elle est entrée

Une place, pour elle, était réservée

Coup de foudre, qui m’a touché

J’étais fou, mais le temps a passé

 

Son sourire, illuminait mes nuits

Un paradis, elle me l’avait promis

Mais la lumière m’avait éblouit

Car un autre coup a suivit

 

Le cœur n’a pas résisté

En morceaux, il s’est brisé

Et le vent l’a dispersé

D’un simple souffle, fini de rêver

 

Fait ce que tu veux de ma vie

C’est ce que je lui avais dit

Mais au final, elle m’a détruit

Et la douleur est en moi, et à l’infini

 

Le temps n’a rien effacé

A tout jamais, je suis marqué

Tout ceci est gravé

Et le vent n’arrête pas de souffler

 

Dans ma tête, tout est embrouillé

Tout m’enlace, le mal s’est imprégné

Coup de foudre qui m’a tué

Je me lasse, je me laisse, je me sens comme vidé

 

L’avenir, s’est obscurcit

Un enfer, m’a accueilli

Que puis je faire, elle m’a détruit

Par un seul mot, anéanti

 

J’entends encore sa voix résonner

Quelques paroles, mais les yeux baissés

Tu n’as rien fait de mal, mais je dois t’avouer…

Ici le clash final, ou j’ai sombré

 

J’ai refermé la porte, et je suis parti

La peine coulant dans mon corps

Les larmes ont suivies

Dans ma tête tellement de mots, je les ai retranscrit

Sur ma feuille, les mots sont morts

Mais sous vos yeux, ils prennent vie

21:25 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (8)

03/03/2008

Qu'es que je fou ici

Je ne bouge pas

Pas un battement de cil

Je regarde autour de moi

Ce petit monde qui file

Je les observe silencieusement

Et au fond de moi je me dis

 

Qu’es que je fou ici…

 

Je ne m’amuse pas

Eux crieraient toute la nuit

Je ne comprends toujours pas

D’où leurs viennent ces folies

Pourquoi je ne suis pas comme eux

Et au fond de moi je me dis

 

Qu’es que je fou ici…

 

Le flou dans ma tête brouille mes visions

Je dois avoir un sérieux problème

Je pose tant de questions

Ça doit être dans les gênes

Car si rien ni personne ne me comble

C’est qu’au fond de moi je me dis

 

Qu’es que je fou ici…

 

Dès que le moral n’est pas très haut

Je fais tout pour qu’il ne descende pas en dessous de zéro

Je crois que je suis fou ou de quelque chose qui s’en approche

Au plus profond de moi

Résonne cette petite phrase

Qui me répète sans cesse, et je me dis

 

Qu’es que je fou ici…

 

Quel est ton secret

Pour avancer dans l’avenir

Comment éviter les regrets

Ceux la même qui vont me finir

Car en moi j’entends cet écho

Qui me dit…

19:33 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (12)

27/02/2008

Corazon

Ils se regardent dans le blanc des yeux

L’air un peu gêné et anxieux

Qui fera le premier pas

Les craintes se logent dans leurs voix

 

Si un sourire peut tout arranger

Je compte bien sur l’utiliser

Rien ne sert de regarder au loin

Qui y aura-t-il au bout du chemin

 

Mais quand un cœur se réveille

Sorti tout droit d’un sommeil

Où il voulait y rester

Pour ne plus jamais être brisé

 

Car le cœur lui se rappelle

Des blessures éternelles

Il ne veut plus être en fracas

Ne plus retourner dans le coma

 

Elle me regarde de ses petits yeux

Clin d’œil complice et malicieux

Il faut beaucoup pour me toucher

Elle dans le mille, elle à pointer

 

Comme un léger vent de folie

C’est emparé de nos deux vies

Et pourtant rien ne prédisait

Qu’un jour on se rencontrerait

 

Mais si le cœur se réveille

Et brille plus fort que le soleil

On pourra crier notre joie

On ne se quitte plus toi et moi

 

Même si les cœurs se souviennent

Des douleurs qui leurs reviennent

Des pleurs et des larmes aux corps

J’avais cru qu’il était mort

 

Je veux que mon cœur se soulève

Trop longtemps qu’il est en grève

Je ne veux pas que tout ça s’achève

Continue, continue mon rêve

 

Mais quand le cœur se réveille

Sorti tous droit d’un sommeil

Où il voulait y rester

De peur de ne plus jamais être aimé

 

20:00 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (7)

22/02/2008

Elle voulait

Enlevée a son pays

On lui avait promis

Une vie de rêve

 

Un compte de mille et une nuit

Où tout est beau, tout joli

Et le bonheur t’élève

 

Mais arrivée ici

Son cauchemar se traduit

Dans une vitrine elle est

 

Elle n’a plus sa famille

C’est pour eux qu’elle a fuit

Le malheur maintenant elle connaît

 

Et sa peine

Est dans ses veines

Que devienne

Tous ces rêves qu’elle a fait

Elle ne les vivra jamais

Et elle saigne

Et sa peine

Dans ses gènes

Elle voudrait s’en défaire

A tout jamais

 

Ça fait des mois maintenant

Que l’espoir diminuant

Elle ne fait que pleurer

 

Revoir sa maman

La serrer un instant

Et tout oublier

 

La folie l’imprégnant

Comment faire a présent

Et qui pourrait l’aider

 

Où est ce prince charmant

Qu’elle lisait étant enfant

Et maintenant les yeux baissés

 

Elle saigne

Et sa peine

Dans ses gènes

Elle voudrait s’en défaire

Mais rien n’y fait

Elle saigne

Sans arrêt

Au fond d’elle

Elle voudrait s’en aller

Mais qui pour l’aider ?

 

Une larme a coulée

L’horizon s’est fané

S’est envolé l’espoir

 

Elle fut abandonnée

Au ciel elle est montée

Ici la fin de son histoire

 

C’est pas ce qu’elle avait rêvé

Et ne voulait rien regretter

Mais un soir a fini par pleuvoir

 

Des coups qu’elle a essuyés

Au sol elle est tombée

A tout jamais plongée dans le noir

 

Elle rêvait

Elle voulait

Elle priait

Pour rentrer dans son pays

Pour revoir sa famille

Elle rêvait

Elle voulait

Oui voulait

Mais plus personne maintenant

Ne pourra l’aider

 

Elle voulait…

21:28 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (11)

17/02/2008

Plus rien, plus rien, plus rien

Je marchais sans trop regarder

J’étais perdu dans mes pensées

A rêver que je l’a croiserai

Je m’ disais, on ne sait jamais

Et au loin je l’ai aperçue

Elle allait traverser la rue

 

Quand elle est passée tout près de moi

Mon cœur est resté si froid

Il ne l’avait pas reconnue

Moi je ne suis qu’un parfais inconnu

Je me suis dit faut pas se presser

Et mon chemin j’ai continué

 

Peut être qu’un jour je l’a trouverai

Mais pour qui mon cœur exploserai

Elle doit sûrement être bien cachée

Et ça dieu seul le sait

Je continuerai donc ma route

L’esprit empli de tous mes doutes

 

Je ne crois pas en la malchance

Pas plus bien sur qu’en la chance

Je ne crois en rien, ni personne

Ni en moi, ni en sais airs qu’on fredonne

Alors je marche sans me soucier

De savoir si quelqu’un est en train de me regarder

 

Le chemin est long et sinueux

Aimer ça peut être dangereux

Si on ne va pas dans le même sens

Si on ne ressent rien et que l’on pense

Qu’il vaut mieux en rester là

Plutôt que de laisser croire que ça se ferra

 

Mon cœur ne semble plus aimer

Trop de peur et de chose entre mêlée

Mon esprit lui n’est plus très clair

Il tourne comme la terre, mais tourne à l’envers

Ma tête me dit de réfléchir

Car quand il est trop tard, on veut tous s’enfuir

 

A ceux qui rêvent je leur dis

Elle vaut d’être vécue cette vie

Comme pour tout, il y a bien des défauts

Mais bon dieu que ce monde est beau

Et peut être qu’un jour sans m’en rendre compte

Moi aussi j’aimerai comme tout le monde

 

Mais si il n’y a pas d’éclair

Si je ne vois plus la lumière

Il ne faudra pas s’en faire

Il y a bien pire comme quotidien

Tu le sais très bien

 

Et si il n’y a plus d’amour

Comme on dit je t’aime pour toujours

Il n’y aura pas de détour

Il n’y aura plus rien

Plus rien, plus rien, plus rien

21:29 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (5)

10/02/2008

L'amour ou es que ça se trouve ?

J’ai perdu la guerre

Je dépose les armes a terre

Fin du combat

 

La lutte fut étrange

Des démons me démangent

Et maintenant quoi ?

 

Où sont mes ressources

La peur est à mes trousses

Oui mais en moi

 

Je n’ai plus de force

Comme l’arbre n’a plus d’écorce

Et la sève ne, coule plus en moi

 

Vaincu

Depuis longtemps

Je ne luttai presque pas !

 

L’amour ou es que ça se trouve ?

Quelle direction prendre

Allez, montre moi

Es qu’un jour ça se retrouve ?

Car on me dit toujours

Que c’est au moment où on ne s’y attend pas

Qu’il fait l’effet d’une bombe

Et qu’aucun cœur n’y, résiste pas

Que le bonheur ça inonde

Pour certain oui

Pour d’autre pas

Que le bonheur c’est un monde

Qu’on recherche

Vous et moi

 

L’amour est un mystère

L’amour ou le désert

Quel est ton choix ?

 

Tant de corps qui se frôle

Met ta tête sur mon épaule

Et toi, tu rêves de quoi

 

J’ai croisé son regard

J’voulais encore y croire

Mais voilà

 

La flamme de l’espoir

S’est éteinte et au revoir

C’est comme ça

 

Aucune étincelle

Aucune lueur qui veille

Et rien ne va

 

On dit qu’il faut être fort

Ne pas succomber a tord

Oui mais voila

 

Je n’ai plus

Ce feu qui brûle

Au fond de moi

 

L’amour ou es que ça se trouve ?

Quelle direction prendre

Allez, montre moi

Es qu’un jour ça se retrouve ?

Car on me dit toujours

Que c’est au moment où on ne s’y attend pas

Qu’il fait l’effet d’une bombe

Et qu’aucun cœur n’y, résiste pas

Que le bonheur ça inonde

Pour certain oui

Pour d’autre pas

Que le bonheur c’est un monde

Qu’on recherche

Vous et moi

 

L’amour ou es que ça se trouve ?

Quelle direction prendre

Allez montre moi

Es qu’un jour ça se retrouve

Car on me dit toujours

Que c’est au moment où on ne s’y attend pas

Mais le mien est dans sa tombe

L’amour ne fait plus partie de moi

Le bonheur c’est un monde

Que je ne connais vraiment pas

Si le bonheur ça ne dure qu’une seconde

Alors je n’en veux pas

21:21 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (7)

04/02/2008

Sarah songe

Sarah songe

Elle frotte ses doigts sur la guitare

Pour faire partir ses idées noires

 

Sarah songe

A écrire pour évacuer

Ses douleurs qu’elle a pu garder

 

Sarah songe

Aux notes qu’elle fait résonner

Et fait du bruit pour transpirer

 

Sarah songe

A toute les douleurs qu’elle a eu

A tout c’est con qui l’on bien eu

 

Sarah songe

A toutes les larmes qui ont coulées

A toute la peine qui est encrée

 

Sarah songe

Qui va enfin la rendre heureuse

Elle qui est douce et si rêveuse

 

Sarah songe

Elle frotte toujours sur sa guitare

Écrit des mots sur des papelards

 

Sarah songe

Mais elle a peur à des frayeurs

Elles les gardent au fond de son cœur

 

Sarah songe

Elle songe encore et toujours

Elle songe encore à l’amour

 

Sarah songe

 

Sarah songe

 

Sarah songe...

20:25 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (5)

30/01/2008

Je savais maintenant je sais

Qu’est qu’il y a bien pu m’arriver

Pour qu’à ce point, j’ai pu changer

Pourquoi je n’arrive plus à aimer

Même si j’ai bien sur, ma petite idée

 

Indécis dans mes décisions

Je suis plein de doutes et d’hésitations

Si seulement je savais ce que je veux

Mais dans ma tête, tous se mélange et se confond en moins de deux

 

Passer d’un rêve à un cauchemar

Comme on passe du blanc au noir

J’aimerai tellement revenir en arrière

Comme sûrement des millions de gens sur cette terre

 

Pouvoir effacer un moment de vie

Pour ne plus devoir être ce que je suis

J’ai beau chercher une solution

Je ne trouve que d’autres questions

 

Panser les plaies et les blessures

Malgré le temps, il y a trop de coupures

Le sang dans mes veines agit comme un poison

Toucher au cœur, toucher le fond

 

Es qu’un jour tout ça va changer

En quelques mots... regarder, patienter, espérer

Mais combien de temps encore a attendre

Et mon cœur me dit « peux tu aimer a tous vendre »

 

La réponse semble négative

Mes pensées les décrivent

Il ne faut pas dire non, à tout jamais

Mais au plus profond de moi, je sais...

20:36 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (8)

27/01/2008

Corazon

Un coeur en deux peut-il être recollé ?

Un coeur coupé en quatre peut-il être recousu ?

Mais un cœur en mille morceaux ne peut être secouru 

J’aurai aimé qu’il ne soit jamais en ruine

Et je ne veux pas d’un nouveau cœur

Car il m’appartient et je n’en veux pas d’un autre

 

Un cœur sali peut il être nettoyé ?

Un cœur de pierre peut il changer grace à l’amour ?

Mon cœur peut il être nettoyé a l’amour

Je n’en sais rien, je n’ai pas envie de savoir

J’aurai aimé qu’on ne touche pas à mon cœur

Car il n’a plus la force de battre et ce depuis longtemps

 

Un cœur enfui peut il revenir a la surface ?

Un cœur perdu peut il être retrouvé ?

Mon cœur a perdu tout espoir

Quand tu l’as poignardé

J’aurai préféré ne jamais te croiser

Car aujourd’hui il pleure de ne plus jamais pouvoir aimer

20:17 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (4)

23/01/2008

Je me demande

On me dit attend

Apprend la patience

On me dit tout le temps

Oublie tout et avance

Je dis comprend

Que je ne vis plus d’espérance

 

Chacun sa petite vie

Chacun ses ennuis

Certains veulent en parler

D’autres ne veulent  rien dire

Chacun son passé

Mais comment fuir les mauvais souvenirs ?

 

Mais qui veut l’entendre

Mais qui voudrait comprendre

Ce que l’on vit, ce qu’on ressent

Mais qui le peu vraiment ?

Je me demande

Je me demande…

 

Chacun ses douleurs

Chacun ses peines de cœurs

Certains veulent encore y croire

D’autre ne plus jamais espérer

Chacun ses espoirs

Mais les miens se sont envolés

 

Mais qui veut l’entendre

Mais qui voudrait comprendre

Ce que l’on vit, ce qu’on ressent

Mais qui le peu vraiment ?

Je me demande

Je me demande…

 

Chacun ses peines

Chacun ses haines

Certains veulent partir

D’autres ne savent ou aller

Certains veulent s’en sortir

Mais d’autres sont comme prisonniers

 

Mais qui veut l’entendre

Mais qui voudrait comprendre

Ce que l’on vit, ce qu’on ressent

Mais qui le peu vraiment

Je me demande

Je me demande…

 

Chacun a peur de souffrir

Chacun aimerai sourire

Certains y sont arrivés

D’autres continue de chercher

Chacun rêvent de l’entendre battre

Mais moi je ne l'entends plus

Chacun se relèvent pour combattre

D’autres comme moi rêvent qu'il explose une fois de plus

 

Mais qui veut l’entendre

Mais qui voudrait comprendre

Ce que l’on vit, ce qu’on ressent

Mais qui le peu vraiment

Je me demande

Je me demande…

20:41 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (3)

20/01/2008

Ouvrir les yeux

J’entends ce non qui carillonne

Et depuis encore il résonne

Ma tête est devenu un fourre tout

Mais en fait je m’en contre fout

Si je ne suis plus comme j'étais avant

Je serai beaucoup moins marrant

 

On ne peut pas prédire l’avenir

Il peut être beau ou bien pire

J’ai pas envie de me demander

Ce que l’futur va me réserver

Si je ne suis plus comme avant

C’est parce que j’ai changé avec le temps

 

Je n’ai rien d’un rêve et pourtant

On dit que mon sourire est charmant

Mais à tout prendre je préférai

Ressembler un peu à georges clooney

Mes réactions sont parfois un peu rude

Mon cas faut que je le mette à l’étude

 

Souvent j’aimerai avoir les yeux

Fermé, pour un jour ou deux

Être dans le noir pour réfléchir

Sur ce qu’on ressent, quand on ne peut le décrire

Quelles sont les couleurs qui nous entourent

Rouvrir les yeux pour voir le jour

 

Ce manque de confiance est du a mon passé

J’aimerai tellement le faire trépassé

On n’efface pas tout d’un coup de baguette magique

Mais souvent dans les histoires il y a un hic

Alors ouvrir les yeux et oublier

Ce qui nous torture, tout faire pour l’effacer

 

18:47 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (5)

16/01/2008

On se cache

Un regard qui change tout

Tout ou rien, ou bien rien du tout

 

Des paroles qui s’envolent en l’air

L’air de rien ou avoir l’air ordinaire

 

On se cache derrière des mots en fait

Intrigué de savoir a quoi ressemble nos têtes

Se montrez  juste un peu

On bien se cacher comme dans le jeu

 

Une oreille toute attentive

Tentative de percer les mystères

 

Pour ne pas voguer à la dérive

Pas de rêves car ils se noient dans la mer

 

On se cache derrière des mots en fait

Intrigué de savoir a quoi ressemble nos têtes

Se montrez  juste un peu

On bien se cacher comme dans le jeu

 

Quelques pas qui vont de travers

Au travers, de tout ça, je n’y vois pas très clair

 

Quelques ombres sont de passage

Les pas sages eux se défilent en un éclair

 

On se cache derrière des mots en fait

Intrigué de savoir a quoi ressemble nos tête

Se montrez  juste un peu

On bien se cacher comme dans le jeu

 

Un regard qui ne changera rien

Rien de rien car tes yeux, se referment

 

Mes paroles n’ont pas d’effet

Rien ne fait ton visage reste un mystère

 

On se cache derrière des mots en fait

Intrigué de savoir a quoi ressemble nos têtes

Se montrez  juste un peu

On bien se cacher comme dans le jeu

20:27 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (7)

12/01/2008

Le grand méchant loup

Tu te retrouves seul dans ta chambre

Tu pleures, mais tu ne veux pas qu’on t’entende

Des sanglots et puis des soupires

Comment chasser ces mauvais souvenirs

 

Tu voudrais en parler a maman

Mais il t’a dit, tais toi maintenant

Sinon tu ne l’as reverra plus jamais

Alors pour garder son amour, pour elle, tu te tais

 

Tu crois que tu n’as pas d’autre choix

Quand on est petit on ne sait pas

Toujours des larmes et surtout ne rien dire

C’est juste une enfant qui ne faisait que grandir

 

Tu connais l’histoire du grand méchant loup

Il vit chez toi, il surveille tout

Le moindre de tes faits et gestes

Tu voudrais t’enfuir, mais pour elle, tu restes

 

Depuis, des années ont passée

Mais malgré tout, tu n’as pas oublié

Tu as préparé ta vengeance

Il faut qu’il paye, pour toute ta souffrance

 

Un jour tu as pris un couteau

Tu le poignardes de face et pas dans le dos

Et tu as eu ce petit sourire

Tu lui as dis a présent a toi de souffrir

 

Je te souhaite une mort lente

Et maintenant, lui aussi, faut que personne ne l’entende

Que l’enfer lui tende les bras

Et qu’on te pardonne, pour ce que tu n’es pas

 

Car dans cette salle, on dit de toi « meurtrière »,

Mais dans cette histoire, elle était la victime en première ! 

C’est juste une petite fille qui a bien trop souffert

Sous l’emprise d’un fou, qu’un jour, elle a appelé père

18:06 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (6)

08/01/2008

LA DOULEUR

Tu vois elle est la

Droite et fière

Comme une menace

Te vois seul et là

Attend ton pas de travers

Puis elle t’enlace

 

D’elle il faut que j’m’éloigne

La douleur m’imprègne

Es que ça se soigne

Elle se disperse

Et elle me gagne

Douleurs diverses

Dans mes entrailles

Elles se déversent

Dans mes veines

Se mêle à ma peine

Qu’es qu’il faut que je fasse

La douleur me regarde

 

Tu vois elle est toujours là

Renarde rusée

T’observes

Si près de toi

Que faut il faire

Je ne sais pas

 

Mais je sens qu’elle s’éloigne

La douleur s’efface

Mais la peine reste

A la surface

Comme je l’a déteste

Elle me casse

Elle m’agace

La douleur sans cesse

Elle me pourchasse

Elle me renverse

Faut rester en place

Faire face

Si elle se ramène

Je l’a menace

La douleur me regarde

 

Tu vois elle s’éloigne

Doucement de toi

Tu gagnes un combat

La guerre je ne crois pas

Mais prend garde

La douleur sûrement se cache

19:59 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (6)

03/01/2008

Un amour pas comme les autres

Je lui donnerai tout ce que j’ai

Seul son sourire me comblerait

Laisse moi doucement te découvrir

Le meilleur est à venir 

 

Un amour pas comme les autres

Ça te dirait ?

Une partition sans fautes

Si je pouvais

J’ te l’écrirais sans fautes

Et je marquerais

Un amour pas comme les autres

 

Du mal a panser ses maux

J’ai pas de remède, juste des mots

Pour que tu puisses guérir

Je te propose un nouvel avenir

 

Un amour pas comme les autres

Ça te dirait ?

Une partition sans fautes

Si je pouvais

J’ te l’écrirais sans fautes

Et je marquerais

Un amour pas comme les autres

 

On s’enterre dans la détresse

Alors qu’on recherche la tendresse

L’espoir dans les yeux pétilles

Ai-je une étoile qui me protège et qui brille ?

 

Un amour pas comme les autres

Ça te dirait ?

Une partition sans fautes

Si je pouvais

J’ te l’écrirais sans fautes

Et je marquerais

Un amour pas comme les autres

 

Je vois ton cœur solitaire

Ce point commun, nous resserre

Il faudra donc laisser faire

Le temps est pour nous et j’espère

 

Un amour pas comme les autres

Ça te dirait ?

Une partition sans fautes

On pourrait

L’écrire nous deux sans fautes

On marquerait

Notre amour n’est pas comme les autres

On s’aimerait

Sans se soucier des autres

Ça te dirait ?

Un amour pas comme les autres

C’est mon souhait

 

Oh non pas comme les autres

Si s’était vrai

Oh non pas comme les autres

On s’aimerait

Oh non pas comme les autres ……

21:18 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (8)

31/12/2007

Une très bonne année a tous...

Une merveilleuse année 2008 a tous le monde, du bonheur ainsi qu'a vos proches, et puis pleins d'amours. A l'année prochaine bisessssss
 
bonne%20annee%202006

 

Pas besoin de place

Je sais où est la mienne

Je me suis forger une carapace

Qui me protège de ceux qui viennent

Pas besoin d’étoile

Je ne regarde plus le ciel

Dans mes yeux se pose un voile

De toute façon je ne vois qu’elle

12:42 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (7)

28/12/2007

Un sueño ... Un rêve

Que culpa tengo

Que cuando cierro los ojos

Es ella que veo

 

Es que no se nada de su vida

Pero no cambia nada la historia

Ella no me ve

Mi mirada sobre ella no se va

 

Y si me piden un deseo

Lo unico que quiero

Que no se accabe este sueño

 

Y si pudieramos ser juntos

No separarados, porque los dos o bien ninguno

Y que coje vida este sueño

 

Es que no tengo explicasion

Cuando me mira explosion

En mi pobre corazon

 

Pero se que ella no me quiere

Yo se porque, aunque ellos, no l’entiende

Algunas cosas no tiene arreglo

Aqui se acabe este sueño

 

Pero si me dieran un deseo

Lo unico que quiero

Que nunca acabe este sueño

Que seamos juntos, si podemos

Los dos o bien ninguno

Que coje vida esta sueño

Pero cuando abro mis ojos

Me veo solo como ninguno

La pena se dispara en mi cuerpo

 

Y el corazon sigue llorando

Al no tenerte a mi lado

Pero no es el fin del mundo

Solo es el fin de un sueño

 

...

 

Ce n’est pas de ma faute

Si quand je ferme les yeux

C’est elle que je vois

 

Je ne sais rien de sa vie

Mais ça ne change rien à l’histoire

Elle ne me voit pas

Et mon regard sur elle ne s’en va pas

 

Et si on me donne un souhait

La seule chose que je veux

Que se rêve ne s’achève pas

 

Et si on pouvait être ensemble

Ne pas être séparé, tous les deux ou bien personne

Et que prenne vie ce rêve

 

Je n’ai pas d’explication

Quand elle me regarde explosion

Dans mon pauvre cœur

 

Mais je sais qu’elle ne m’aime pas

Moi je le sais, même si eu ne comprenne pas

Certaines choses ne peuvent être arrangées

Ici s’achève ce rêve

 

Mais si on me donnait un souhait

La seule chose que je veux

Que jamais ne s’achève ce rêve

Qu’on soit ensemble, si on pouvait

Tous deux ou bien personne

Que prenne vie ce rêve

Mais quand j’ouvre mes yeux

Je me vois seul comme personne

La peine s’étend dans mon corps

 

Et le cœur continue de pleurer

De ne pas t’avoir a mes côtés

Mais ce n’est pas la fin du monde

Seulement la fin d’un rêve

11:46 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (7)

24/12/2007

Joyeux noël a tous

pere_noel
Juste vous souhaitez un joyeux noël merci pour vos mots, ça me fait toujours super plaisir, le meilleur pour vous et vos familles besos.
~?~
 

Si tu me demandais de te donner quelque chose de personnel

Je te donnerai mon coeur

Si tu me demandais de te donner quelques choses de très personnel

Je te donnerai mon amour

Si tu me demandais de te donner quelques choses d’incroyablement personnel

Je te donnerai ma vie

10:54 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (3)

22/12/2007

es que tu sais

Il y a longtemps que ça c’est passé

Et aujourd’hui je viens d’y repenser

Bien sur, de l’eau a coulé sous les ponts

Mais je n’ai jamais sur dire oui à ton pardon

 

En écoutant cette triste histoire

Tout m’est revenu comme par hasard

Mais ils ne savent pas ce qu’on ressent

Et la douleur ne s'efface pas, même avec le temps

 

Es que tu sais

Tout le mal que tu m’as fais

Et ton sourire et ton regard

A eu sur moi, l’effet d’un coup d’ poignard

 

Il y a longtemps que tu es partie

Presque oublié ses mauvais moments de ma vie

Bien sur j’aurai pu m’y attendre

Mais à l’amour, il ne faut parfois pas trop, essayer de comprendre

 

Certains te disent « faut que tu refasses confiance »

Mais ce n’est pas aussi facile qu’ils le pensent

On verra bien ce que l’avenir réserve

Depuis tout ce temps du monde je me préserve

 

Es que tu sais

Tout le mal que tu m’as fais

Et ton sourire et ton regard

A eu sur moi, l’effet d’un coup d’ poignard

21:11 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (6)

18/12/2007

A ma petite maxima

Voila depuis hier a 14h53 précise, je suis le parrain d'une petite maxima, après quelques frayeur de la petite et de la maman, on peut dire que toute la petite famille se porte bien a présent et me voila heureux et soulagé, voici un petit écrit que j'ai fait il y a déjà quelques mois pour elle et donc je suis le plus grand et 1er fan... et c'est la plus belle de tout cet univers, si vous ne me croyez pas demandez aux parents lol  =D

 

Maxima laisse moi te compter une maxime

Maman et papa qui t’aime et t’attendais depuis toujours pour t’offrir tant d’amour

Moi c’est Sébastien, ton parrain, mais tu m’appellera comme bon te semble cela m’ira très bien

Ici on est déjà tout fous de toi

Et on ferra plus que de notre mieux pour prendre soins de toi

 

Pour tes parents, tu es le plus beau cadeau qui pouvait leur arriver

Tu es leurs plus grandes joies et leurs plus grandes fiertés

Que tu sois heureuse et surtout en bonne santé

Se sera le plus important à nos yeux

 

Et pour la suite, tu aimeras peut être avoir un petit frère ou une petite sœur

Pour cela, le futur nous le dira, mais sois sans crainte

Si cela arrive, ne t’inquiète pas car on sera toujours la pour toi

Pour t’aimer et te protéger

Alors on t’attend patiemment, et on est beaucoup plus que trois crois moi

Même si tu le sais déjà, on te dit tous qu’on t’aime et a dans quelques mois

 

 

18:35 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (3)

14/12/2007

Regardez moi

Regardez moi j’ai de la peine

Je vous le crie, je vous le sème

A tous les temps, et tous le temps

Dans tous les vents et les courants

 

Entendez vous tous ces appels

Venu d’ ma terre et droit au ciel

Je vous les lance, je vous les dis

Arriveront t’ils aux paradis ?

 

Il se dit personne n’ me comprend

Et mes paroles où sont elles maintenant ?

Seront t’elles mortes ou inconnues

Ou navigue t’elle en eau perdue

 

Je sens venir doucement la fin

En ce moment je me sens bien

Je commence à fermer les yeux

Et ma prière, va-t-elle à dieu ?

 

Il y en a qui veule juste vivre

Et d’autre qui essaye de survivre

Je me remets quand même au combat

Je dois prend un peu plus sur moi

 

Pas envie d’abandonner si facilement

On m’connaît mal, je suis un battent

Même avec un pied a terre

Je serai fort, je serai fier

 

Regardez moi, je me relève

Et mes yeux vers le haut s’élèvent

La tête haute je vous le dit

Je ne suis pas encore fini

20:00 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (5)

09/12/2007

Malgré le temps

Dans ta chemise rayée noir et blanc

Des souvenirs me reviennent à présent

Dans ta chemise rayée blanc et noir

Il m’arrive souvent de soupirer de désespoir

 

Mais tu sais maintenant

Que malgré le temps

Que malgré le temps

Mais tu sais maintenant

Qu’on n’efface rien facilement

Qu’on n’efface rien facilement

Malgré le temps

 

Dans ta chemise rayée noir et blanc

J’ai l’envie de te serrer comme avant

Dans ta chemise rayée blanc et noir

Je rêve souvent d’une autre fin à notre histoire

 

Mais tu sais maintenant

Que malgré le temps

Que malgré le temps

Mais tu sais maintenant

Qu’on n’efface rien facilement

Qu’on n’efface rien facilement

Malgré le temps

 

Dans ta chemise rayée noir et blanc

T’as mis fin à nous brutalement

Dans ta chemise rayée blanc et noir

Mon bonheur se sent seul tous les soirs

 

Mais tu sais maintenant

Que malgré le temps

Que malgré le temps

Mais tu sais maintenant

Qu’on n’efface rien facilement

Qu’on n’efface rien facilement

Malgré le temps

 

Dans ta chemise rayée noir et blanc

Ma question est « m’as-tu aimé réellement »

Dans ta chemise rayée blanc et noir

Ma réponse est « je m’efforce d’y croire »

 

Mais tu sais maintenant

Que malgré le temps

Que malgré le temps

Mais tu sais maintenant

Qu’on n’efface rien facilement

Qu’on n’efface rien facilement

Malgré le temps

19:15 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (5)

04/12/2007

Non tu ne sais pas...

On m’avait prévenu

Attention ne t’accroche pas

C’est peine perdue

Elle ne reviendra pas

Mais je suis têtu

Et je ne voulais pas y croire

Si elle avait su

Mais ses yeux m’ont dit au revoir

 

Non tu ne sais pas

Tout ce que pour toi j’aurai pu faire

Non tu ne sais pas

Que mon amour peu dépasser les frontières

Non tu ne sais pas

J’aurai pu faire le tour de la terre

Non tu ne sais pas

Que sans toi ma vie est un enfer

Non tu ne sais pas

Tout ce que pour toi j’aurai pu faire

 

Tellement d’importance

Que t’avais a mes yeux

Et puis la souffrance

T’étais mon rêve en mieux

Mais tu m’as laissé

Avec ce mal qui me fait hurler

Si tu avais su

Me serais tu revenues

 

Non tu ne sais pas

Tout ce que pour toi j’aurai pu faire

Non tu ne sais pas

Que mon amour peu dépasser les frontières

Non tu ne sais pas

J’aurai pu faire le tour de la terre

Non tu ne sais pas

Que sans toi ma vie est un enfer

Non tu ne sais pas

Tout ce que pour toi j’aurai pu faire

 

J’ai le cœur en éclat

Depuis que tu n’es plus là

Le corps en manque de toi

De ta bouche, de tes doigts

Mais je n’aurai voulu qu’un vœu

C’est toi que je veux

Un tout petit souhait

Mais ça qui me l’exaucerai ?

 

Non tu ne sais pas

Tout ce que pour toi j’aurai pu faire

Non tu ne sais pas

Que mon amour peu dépasser les frontières

Non tu ne sais pas

J’aurai pu faire le tour de la terre

Non tu ne sais pas

Que sans toi ma vie est un enfer

Non tu ne sais pas

Tout ce que pour toi j’aurai pu faire

 

19:04 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (7)

01/12/2007

Stars - Presse

Se sont des stars et ça leurs coûtent

Comme vous et moi, ils ont leurs doutes

Et si ils ne veulent rien dévoiler

C’est parce que ça s’appelle «la vie privée »

 

Comme cette presse malodorante

Faut des clichés, faut que ça se vende

On veut voir des poses lascives

Eux veulent nous vendre leurs lessives

 

Comment la rumeur se précipite

Sur tout ils mentent, se félicitent

En première page, photo et slogan en grand

Que des mensonges, pas de vérité dedans

 

Comment l’image est remaniée

Faut que se soit beau ni de gros, ni de laid

On dira - écrira se qu’on voudra

Tant que les gens achètent ça va

 

Comme cette presse racoleuse

Faut se méfier, elle est dangereuse

Toutes ces paillettes et toutes ces strasses

Dès que c’est fini, c’est bon pour la casse

 

Comment vivre normalement

Avec des flash, des crépitements

Être à la une partout tout le temps

S’ils petent un câble ça se comprend

 

Comment s’est, tout à la fin ?

De toute façon ça ne fait rien

Car au prochain numéro

On efface tout, on reprend de zéro

 

On est comme on est

On ne changera sans doute jamais

Sur eux on veut toujours tous savoir

De leurs amours où leurs déboire

 

Et si on y réfléchissait

Sur que nous aussi on aimerait

Être tranquille, qu’on nous foute la paix

Endurer ça, qui le voudrait !

16:25 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (5)

25/11/2007

Je te le dis

Je te le dis en face

Plus rien ne peut me toucher

Ils peuvent faire leurs grimaces

Ils peuvent tout essayer

 

Je te le dis en face

Plus rien ne me toucher

J’ai cette carapace

Que je me suis forgée

 

Il faut que tu saches

Que je n’espère plus

Il faut que tu saches

Que je n’y crois plus

Mais il faut que tu saches

Que je me permets de rêver

Ça il faut que tu le saches

Car ça personne ne peux me l’enlever

 

Je te le dis en face

A toi belle inconnue

Oublier le temps qui passe

Ce qui est passé n’est plus

 

Je te le dis en face

A toi belle inconnue

Si ton cœur se glace

Ça ne veut pas dire que tout est perdu

 

Il faut que tu saches

Que je n’espère plus

Il faut que tu saches

Que je n’y crois plus

Mais il faut que tu saches

Que je me permets de rêver

Ça il faut que tu le saches

Car ça personne ne peux me l’enlever

 

Je te le dis en face

Je m’y suis résigné

Je ne veux plus d’attache

Je ne veux plus regarder

Ce monde que je remplace

J’arrive à l’oublier

Moi je peux regarder en face

Tout ceux qui m’ont juger

 

Il faut que tu saches

Que je n’espère plus

Il faut que tu saches

Que je n’y crois plus

Mais il faut que tu saches

Que je me permets de rêver

Ça il faut que tu le saches

Car ça personne ne peux me l’enlever

20:00 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (3)

21/11/2007

??????? pas de titre???????

Elle voulait la vérité

Moi je ne voulais pas la peiner

Mais apparemment je l’ai fait

 

J’ai cru que l’honnêteté

Était une qualité

Mais je me trompais

 

Je n’ai rien d’un tyran

Ni d’un prince charmant

On dit que les filles en rêvent pourtant !

 

Un mensonge ou une vérité

Le choix n’est pas compliqué

Je ne mens ‘presque ‘ jamais

 

Mais pas dans cette situation

En me posant sa question

Ma réponse était non

 

Qu’il ne fallait rien espérer

Es qu’elle m’a écoutée

Je ne le saurai sans doute jamais

 

Mais elle revenue

Deuxième demande nouveau refus

Ma réponse reste la même, toujours confus

 

Moi j’voulais bien discuter

De la vie, du présent pas trop du passé

Es que ce n’est pas vrai !

 

Je n’ai pu donc que répondre

Qu’il y a des choses à ne pas confondre

Et ma réponse ne changera jamais

 

Et si mon indifférence

Est pour moi ma différence

Je reste comme j’étais

 

A t’a question, je te réponds

Ma réponse est et sera toujours non

Et rien n’y changera

 

Voilà ce que j’avais à dire

Je vais plus y revenir

Dans la vie il y a bien pire

 

Et ce que j’avais à dire

Je viens de l’écrire

Et je ne veux plus y revenir

17:49 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (6)

17/11/2007

Regarder devant

Il les abandonne comme un lâche

Part vers d’autres cieux

Jaillisse les larmes de ses yeux

 

Elle aura besoin de courage

Car le bébé n’a pas encore six mois

Et déjà plus de papa

 

Quels seront leurs avenirs

Qui peut le dire

Faut il craindre le pire ?

 

Regarder devant

Elle aura bientôt l’enfant

Qu’elle voulait tant

 

Aujourd’hui c’est jour de fête

Les amis sont là

La famille a tout prévu, ne t’inquiète pas

 

Toi et ton bébé superbe

Vous ne manquerez de rien

On vous aime et on ne sera jamais très loin

 

Regarder devant

Et puis aime la tellement

Faut regarder devant

 

Depuis quelque temps,

Un nouvel homme dans ta vie

Il est génial celui-ci

Avec ta fille il est gentil

 

Amoureuse, oui tu l’es

Et lui t’aime, c’est vrai

Ce monde est presque parfait

 

Vous regardez devant

A trois la vie commence maintenant

Trois regards sur un soleil levant

 

Regarder devant

Et regarder ensemble pour longtemps

Regarder devant,

Que l’avenir semble beau maintenant

18:25 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (4)

13/11/2007

Reviens vers moi amor

Je vis un enfer ma belle

Je suis pour l’instant dans l’attente

Quand es que tu m’appelles

Tu me laisses dans la tourmente

 

Je suis sur une autre planète

Je ne vis que d’espérance

Ça file dans ma tête

Tu ne vois pas mes souffrances

 

Elle a le sourire que j’adore

Mais pourquoi elle m’ignore

Ne me laisse pas amor

Reviens vers moi amor

 

Mais qu’est ce que tu es belle

Et moi je t’aime si fort

Pourquoi je n’ai pas de nouvelle

Ça me fait mal dans mon corps

 

Séparer par des frontières

Je suis ici à t’attendre

J’ai l’impression que t’en a que faire

Mon amour tu peux le prendre

 

Tu es tellement superbe

Tu me manques toujours et encore

Allongé ici sur l’herbe

A toi je pense amor

 

Je refais le chemin à l’envers

Ma peine est devenue trop grande

Il me reste l’espoir et l’hiver

Mon cœur à froid et t’attend

 

Ne me laisse pas amor

Reviens vers moi amor

J’ t’attendrai toujours et encore

Ne me laisse pas amor

Reviens vers moi amor

 

ps: Dédicace a mi amigo, j'espère une issue favorable pour toi, si pas, le meilleur t'attend peut être ailleur...hasta luego...

19:31 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (7)

08/11/2007

Je te regarde

Vision d’un monde

Vision des choses

Vision qui gronde

Vison sur pause

 

Je te regarde du coin de l’œil

Tu me regardes aussi

Si tu savais comme je te hais

Tu me le dis aussi

 

Je te regarde dans le blanc des yeux

Il n’y a plus rien qui brille

Ni flamme, ni feu

Ni étincelle qui vit

 

Je te regarde en me disant

Pas de doute c’est lui

Qu’y a-t-il d’effrayant

Si c’est moi qui le dis

 

Je ne te regarde pas si souvent

Mais à chaque fois c’est bizarre

Je te dévisage un instant

Et me dis, qu’il fait froid dans ce regard

 

Je ne regarde plus

Plus envie de me voir

Une seconde pas plus

J’veux plus de moi dans ce miroir

17:53 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (3)

04/11/2007

L'aube m'ignore

Un dernier rêve qui se casse

Qui se fend en deux

La hanse se sépare de la tasse

Voici la fin du jeu

 

Un dernier amour futile

On se desserre les mains

Pleurer est bien sur inutile

Cela ne changerai rien

 

Alors oublier toutes les peines

Regarder plutôt à demain

Lui tous ce qu’il aime

C’est de voir apparaître le matin

 

Mais l’aube m’ignore

J’appelle, sans cesse l’aurore

Elle se fiche bien de mon sort

L’aube m’ignore

L’aube m’ignore

 

L’heure n’est plus à la fête

Fuir le chagrin

Ça tourne plus rond et dans ma tête

Plus rien

 

Le passé n’est pas devant

Les souvenirs s’éteignent

Le présent est maintenant

Une douce rengaine

 

Alors oublier la  tristesse

Ton futur t’appartient

Doucement il te berce

Pour de plus beau lendemain

 

Mais l’aube m’ignore

J’appelle, sans cesse l’aurore

Elle se fiche bien de mon sort

L’aube m’ignore

L’aube m’ignore

19:57 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (6)