26/10/2012

Lola

 

On en reste donc là

Moi paumé et toi fière

Et tu me laisses Lola

Mille larmes dans mes paupières

On en reste donc là

J’ peux rien dire, j’peux rien faire

Et tu me laisses Lola

A la porte de l’enfer

 

Je m’ souviens de cette nuit

Où tu n’as plus rien dit

Tu n’ m’as même plus souri

 

Moi j’avais tout prévu

Y avait pas d’imprévu

Là je suis comme perdu

 

Je m’ souviens de tes mots

Qui fusait sans sanglots

Coup de poignard dans mon dos

 

Et dans mon cœur qui saigne

J’ai voulu couper mes veines

Et faire jaillir ma peine

 

On en reste donc là

Je cherche mes somnifères

Et tu me laisses Lola

Me noyer dans la mer

 

On en reste donc là

Mon corps en plein hiver

Et tu me laisses Lola

Un cœur froid comme la pierre

 

Je me souviens de tout

Je suis devenu fou

Tomber à genou

 

Moi j’avais tout entendu

Mais les larmes me sont venues

Il fallait que je me tue

 

Je me souviens de toi

Du mal qui ne part pas

La douleur qui s’accroit

 

Et de mon cœur qui saigne

La coupure dans ma veine

Pour faire taire ma peine

 

On en reste donc là

Moi parti de cette terre

Au revoir ma Lola

Tu peux me voir en l’air

On en reste donc là

A nos cœurs qui se serrent

Au revoir ma Lola

C’est la fin de la guerre




juste un pti coucou pour dire que tout va bien, et que le temps me manque mais je ne vous oublie pas, je passe sur vos blog, parfois en vitesse mais je passe. bizz bye bye

20:24 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (4)