29/01/2011

TANT DE PEINE

Et j’ai fais les cents pas toute la nuit

Par tes mots, j’ai perdu le sommeil

Dans ma tête, le vide pas un bruit

Mais ce mal, qui me tient en éveil

 

A quoi donc rimait cette comédie

Dis-moi qu’elle était, mon rôle

Je commence à détester ce mot « gentil »

D’ailleurs je ne lui trouve, rien de drôle

 

Et comment se fait-il que j’ai tant de peine ?

Comment se fait il que les larmes me montent aux yeux ?

Comment se fait il que mon cœur se traine ?

Et meurt de ne plus être amoureux !

Et pourquoi faut il encore qu’il saigne ?

Des autres suis-je si différent ?

J’ai jamais entendu un je t’aime !

Mais m’a t’on aimer, seulement ?

 

Et j’ai retourné les questions à l’infini

A m’en rendre fou, et puis plus rien n’est pareil

Mais qu’ai-je donc fais pour mériter ceci ?

La douleur brûle, comme un soleil

 

Et comment se  fait-il que j’ai tant de peine ?

Comment se fait il que les larmes me montent aux yeux ?

Comment se fait il que mon cœur se traine ?

Et meurt de ne plus être amoureux !

Et pourquoi faut il encore qu’il saigne ?

Des autres suis-je si différent ?

J’ai jamais entendu un je t’aime !

Mais m’a t’on aimer, seulement ?

 

Et j’ai pourtant l’envie au fond de moi

Mais qui… me sauvera ?

Puisqu’en amour il n’existe pas de loi

Juste le vivre, et on verra

 

Et comment se fait-il que j’ai tant de peine ?

Comment se fait il que les larmes me montent aux yeux ?

Comment se fait il que mon cœur se traine ?

Et meurt de ne plus être amoureux !

Et pourquoi faut il encore qu’il saigne ?

Des autres suis-je si différent ?

J’ai jamais entendu un je t’aime !

Mais m’a t’on aimer, seulement ?

 

Mais comment se fait-il que j’ai tant de peine ?

Comment se fait il que les larmes me montent aux yeux ?

Comment se fait il que mon cœur se traine ?

Et meurt de ne plus être amoureux !

Et pourquoi faut il encore qu’il saigne ?

Des autres suis-je si différent ?

J’ai jamais entendu un je t’aime !

Mais m’a t’on aimer, seulement ?

******************************************************************************

 

 

  

La version longue...

Et j’ai fais les cents pas toute la nuit

Par tes mots, j’ai perdu le sommeil

Dans ma tête le vide pas un bruit

Mais ce mal, qui me tient en éveil

 

A quoi donc rimait cette comédie

Dis-moi qu’elle était, mon rôle

Je commence à détester ce mot « gentil »

D’ailleurs je ne lui trouve, rien de drôle

 

Et comment se fait-il que j’ai tant de peine ?

Comment se fait il que les larmes me montent aux yeux ?

Comment se fait il que mon cœur se traine ?

Et meurt de ne plus être amoureux !

Et pourquoi faut il encore qu’il saigne ?

Des autres suis-je si différent ?

J’ai jamais entendu un je t’aime !

Mais m’a t’on aimer, seulement ?

 

Et j’ai retourné les questions à l’infini

A m’en rendre fou, et puis plus rien n’est pareil

Mais qu’ai-je donc fais pour mériter ceci ?

La douleur brûle, comme un soleil

 

Où est cet ange, où est mon paradis ?

Qu’elle me sauve, qu’elle me frôle

Que son sourire illumine ma vie

Que doucement, je reprenne le contrôle

 

Et comment se  fait-il que j’ai tant de peine ?

Comment se fait il que les larmes me montent aux yeux ?

Comment se fait il que mon cœur se traine ?

Et meurt de ne plus être amoureux !

Et pourquoi faut il encore qu’il saigne ?

Des autres suis-je si différent ?

J’ai jamais entendu un je t’aime !

Mais m’a t’on aimer, seulement ?

 

Et j’ai pourtant l’envie au fond de moi

Mais qui… me sauvera ?

Puisqu’en amour il n’existe pas de loi

Juste le vivre, et on verra

 

Un seul sourire et qu’il m’illumine de mille éclat

Puis son regard, me transpercera

Et puis rêver il n’y a pas de mal à ça

Tant que les cauchemars ne se réalisent pas

 

Et comment se fait-il que j’ai tant de peine ?

Comment se fait il que les larmes me montent aux yeux ?

Comment se fait il que mon cœur se traine ?

Et meurt de ne plus être amoureux !

Et pourquoi faut il encore qu’il saigne ?

Des autres suis-je si différent ?

J’ai jamais entendu un je t’aime !

Mais m’a t’on aimer, seulement ?

 

J’attends l’été car j’ai toujours un peu froid

Pour me réchauffer, aurai-je tes bras ?

A cette histoire, il ne manque plus que toi

Puis espérer que le temps, ne s’éternise pas

 

J’attends mon heure car ma patience vaincra

Pour me réconforter, quand tu seras là

J’écrirai que l’amour existe même au-delà

De ce que j’ai pu imaginer, un jour tout se réalisera…

 

Mais comment se fait-il que j’ai tant de peine ?

Comment se fait il que les larmes me montent aux yeux ?

Comment se fait il que mon cœur se traine ?

Et meurt de ne plus être amoureux !

Et pourquoi faut il encore qu’il saigne ?

Des autres suis-je si différent ?

J’ai jamais entendu un je t’aime !

Mais m’a t’on aimer, seulement ?

21:00 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

coucou-bonsoir Sebastien
sympa la chanson , bonne idée cette vidéo. bravo l'artiste .en plus des textes tu fais aussi de la musique ,c'est cool .
que du bonheur de jouer,chanter, moi qui suis aussi musicien celà est un bon moyen d'expression.

bien amicalemnt et A+ d' Emmanuel

Écrit par : autresrimes | 29/01/2011

Répondre à ce commentaire

Bonne idée cette vidéo, la musique + les textes, un artiste complet, tu as cette chance, une passion qui te donne des ailes...
Marcelle

Écrit par : Pâques | 31/01/2011

Répondre à ce commentaire

coucou Seb,

Merci d'avoir posté les deux textes, chouette idée... Comme cela, je pourrai chanter la chanson ds ma douche ! LOL... Car je ne connaissais que le refrain mais maintenant plus d'excuses !...

Bonne journée...

Bizzz...

Ju...

Écrit par : petite Lune | 02/02/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.