24/02/2010

Peut-on renaître ou on n’est pas né ?***** Tout simplement

Le départ a sonné

Je prends le chemin de l’aller

Bientôt dans les airs

Enfin de tout je m’éloigne

Pour pouvoir me recentrer

Car je n’ai plus de repère

 

J’avais touché le fond

L’hiver comme unique saison

Je n’avais plus de rêve

Juste des « a quoi bon »

Sans aucune émotion

Autant dire « je crève »

 

Peut-on renaître ou on n’est pas né ?

Es-ce que c’est possible ?

Es-ce que c’est possible ?

Peut-on renaître ou on n’est pas né ?

Es-ce que c’est possible ? Qui sait ?

Si c’est possible 

 

Le retour j’ veux pas y penser

J’ veux d’abord profiter

Et que tout s’apaise

Voir le soleil briller

Sentir la peine se détacher

Car sur moi elle pèse

 

Quel drôle de sensation

Quand parcoure un frisson

Faut que ça revienne

Mais rien à l’horizon

L’amour quand le reverra t’on

J’attends la scène

 

Peut-on renaître ou on n’est pas né ?

Es-ce que c’est possible ?

Es-ce que c’est possible ?

Peut-on renaître ou on n’est pas né ?

Es-ce que c’est possible ? Qui sait ?

Si c’est possible

 

Non je ne peux pas vous oublier

Mon cœur est rempli d’amitié

La chance que j’ai

Mais plus la place pour aimer

Non juste des amis pour l’éternité

Aimer, non ce n’est pas grave tu sais

 

Si certains se disent « il se pose trop de questions »

Faudrait plutôt dire « il a surement ses raisons »

Rien à dire, me taire

Si j’ai pas la musique pour créer une chanson

Je laisse libre court a votre imagination

Je vous laisse faire

 

Peut-on renaître ou on n’est pas né ?

Es-ce que c’est possible ?

Es-ce que c’est possible ?

Peut-on renaître ou on n’est pas né ?

Es-ce que c’est possible ? Qui sait ?

Si c’est possible

***************************************************************************************

M’en aller, très loin, emporté par le vent

T’oublier, c’est ainsi pas autrement

Tout effacer oui mais faudra du temps

Même si c’est difficile, car je t’aimais tant

 

M’habituer a cette nouvelle situation

Tôt ou tard disparaissent les questions

Ne me demandes pas si mon moral est bon

Qu’es ce que tu en as à faire de mes émotions

 

Oublions-nous,

Simplement

 

Même sans repère

Comme dans le désert

Je ne suis pas perdu pour autant

Même en enfer

Je saurai quoi faire

Alors oublions-nous, tout simplement

 

S’exiler très loin, sur un autre continent

La distance nous change t’elle, pas vraiment

Mais dans un regard d’azur, d’océan

Oh ce bleu oui me fait du bien pourtant

 

Le mal que j’avais s’en va direction

Les ténèbres de la haine, qu’il s’en aille donc

Avoir le cœur libre, sans blessures, un rayon

De soleil dans ma vie, ça ne vaut pas des millions

 

Oublions-nous,

Simplement

 

Même sans repère

Comme dans le désert

Je ne suis pas perdu pour autant

Même en enfer

Je saurai quoi faire

Alors oublions-nous, tout simplement

 

A trop rêver, d’amour, chaud brulant

Je peux dire aujourd’hui, rêves d’enfants

Trop espérer de lendemain chantant

Mais tu n’as eu que faire de mes sentiments

 

J’ai failli perdre la raison

Mais mes larmes non plus jamais ne couleront

Car je n’ai plus d’horizon

Mais encore quelques tristes frissons

 

Oublions-nous

Simplement

 

Même sans repère

Comme dans le désert

Je ne suis pas perdu pour autant

Même en enfer

Je saurai quoi faire

Alors oublions-nous, tout simplement

20:45 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (12)

Commentaires

C'est triste trop triste

Écrit par : --- | 24/02/2010

Répondre à ce commentaire

coucou Sebastien , super que ton séjour se soit bien passé. Eh oui nos régions sont belles , sympa Boulogne---- jolis coins de mer. Tu es donc trentenaire. Pour ma part en aout 2010 je changerai de dizaine en quittant celle des trente pour atteindre la cap des 40 ans , avec sérénité et bel élan de vie.

une belle inspirations poètique que tu nous glisse par ici. trouver la renaissance au fond de soi et la garder en son humain chemin de vie.

des celtiques terres de la Bretagne j'aime y retourné, où j'y ai des amis d'enfance , m^me si je suis né en Picardie et picard une part de mon coeur a des pensée vers la Bretagne.

A+ d' Emmanuel

Écrit par : autresrimes | 24/02/2010

Répondre à ce commentaire

ola ! C'est un des rares mots que je sais dire en espagnol (je ne sais même pas si l'orthographe est correcte) !... Je sais également commandé deux sandwiches au poulet avec salade... Pratique non ? LOL...

Ah Barcelona, ville magnifique... J'aimerais tant y retourner...

A peine de retour et tu nous composes un double poème !... J'aime les deux,cette réfletion que tu fais sur le fait de renaître ou de ne pas être né... Le soleil t'a inspiré j'ai l'impression... En parlant de lui, tu ne nous en as pas ramené un bout ds ta valise !... Ce matin chez moi, ciel gris et du vent (comme partout sur le pays je présume !)...

Contente que tu sois de retour parmis nous !...

Bizzz...

Ju...

Écrit par : Petite Lune | 25/02/2010

Répondre à ce commentaire

superbe!!!!!!!!!!!!

Écrit par : marylene | 25/02/2010

Répondre à ce commentaire

Tant que l'on vit rien n'est fini, tu peux tourner la page! Tu as aimé Barcelone, j'ai un arrière grand-père Catalan, j'adore cette région et les Catalans ont un caractère fort et passionné (ma mère était comme ça et moi aussi).
Bisous
Marcelle

Écrit par : Pâques | 25/02/2010

Répondre à ce commentaire

Tant que l'on vit rien n'est fini, tu peux tourner la page! Tu as aimé Barcelone, j'ai un arrière grand-père Catalan, j'adore cette région et les Catalans ont un caractère fort et passionné (ma mère était comme ça et moi aussi).
Bisous
Marcelle merci, mon mari va mieux!!

Écrit par : Pâques | 25/02/2010

Répondre à ce commentaire

COUCOU BIZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ DE NOUS 2!!!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : marylene | 26/02/2010

Répondre à ce commentaire

re re coucou!!

Écrit par : marylene | 27/02/2010

Répondre à ce commentaire

tus palabras son bonitas como siempre. aunque estan todavía llenas de nostalgía y tristeza siento algo un poco diferente... seguro que es debido a lo que hay y que se siente en la tierra española. ;)
besos

Écrit par : Mariposa | 28/02/2010

Répondre à ce commentaire

bon dimanche tourné la page pour grandir, pour continuer d'évoluer, pour connaitre le différent... qui sait peut etre le meilleur...tu vas bien toi?

et ce weekend ressourcement comment c'était?

bise du quebec xxxx

Écrit par : veronique | 28/02/2010

Répondre à ce commentaire

bonsoir tu sais l'autre coté de l'océan est toujours la pour entendre...lire.....tendresse xxx

p.s. merci pour le lien j'adore!

Écrit par : veronique | 01/03/2010

Répondre à ce commentaire

Peut-on renaître ou on n'est pas né? Bonjour, je suis passée pour vous lire, c'est une amie qui m'a dit, "il m'a donné envie d'écrire, vas-y". Alors me voilà, et j'ai été beaucoup touchée par le poème dont j'ai mis le titre. Vos écrits sont bruts, des jets, et si je peux me permettre écrits avec une très forte émotions, doublée d'une introspection qui sont très positives.
J'aime vraiment. Je vous souhaite une très bonne journée et un bon week-end
Lunessences
http://lagaleriedesvers.forumactif.net
http://artscreations.sosblog.fr

Écrit par : Lunessences | 20/03/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.