13/01/2010

Mon coeur est à l'envers

Oui je l’oublie mais pas facile

Dans ma mémoire, je revois

Tous ces beaux moments qui défilent

 

J’ dois faire le vide, pas d’autres recours

De toute façon ça n’existe pas

Le mot qui dit ‘ensemble pour toujours’

 

Et le temps passe et j’ai appris

Que si l’on efface, il reste une trace

Qui nous marque et devient cicatrice de notre vie

 

Une autre issue c’est impossible

Et moi je marche dans un mirage

Où il fait si triste, c’est terrible

 

A trop jouer on se brûle les doigts

Et le feu de la passion s’éteindra

Ça commence avec ‘il était une fois‘

Chez moi les histoires finissent mal, c’est comme ça

 

Et la je te vois

Sourire au lèvre

Toujours au même endroit

Dans mon rêve

Toi tu ne me vois pas

Mais que puis-je faire

Si mon cœur est à l’envers

Et doucement, il meurt, se perd

 

Des nouvelles rencontres je m’en fou

Puisque dans mes yeux c’est ton image

Qui passe mais qui est tellement floue

 

On veut tout balancer en l’air

L’amour ciment, l’amour ça ment

Mon cœur est devenu lourd et dur comme de la pierre

 

A la recherche de quelque chose

Es-ce que le bonheur dure plus qu’une heure

Où presque autant que les ecchymoses

 

Je me retrouve sur le bord du chemin

A croire qu’aimer ne serait qu’un jeu

Ou celui qui perd, n’a plus rien !

 

A trop jouer on se brûle les doigts

Et le feu de la passion s’éteindra

Ça commence avec ‘il était une fois‘

Chez moi les histoires finissent mal, c’est comme ça

 

Et la je te vois

Sourire au lèvre

Toujours au même endroit

Dans mon rêve

Toi tu ne me vois pas

Mais que puis-je faire

Si mon cœur est à l’envers

Et doucement, il meurt, se perd

18:00 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

L'amour ciment, l'amour ça ment, un syle musical et percutant :-)
Bises
Marcelle

Écrit par : Pâques | 13/01/2010

Répondre à ce commentaire

J'aime particulièrement ce poème... Il est si beau...

Passe une bonne journée...

Bizzz...

Ju...

Écrit par : Petite Lune | 14/01/2010

Répondre à ce commentaire

comme c'est émouvant et criant, bisous

Écrit par : marylène | 15/01/2010

Répondre à ce commentaire

coucou Sebastien,

eh oui des coeurs à l'envers
sur les chemins tracés d'humains
certains qui restent de travers
et d'autres qui se retournent bien
retrouvant l'côté à l'endroit
en l'idéal duo parfois
sans oubliant l'hier déçu
sans oublier l'hier perdu
mais avancer dans le présent
avec espoir d'^étre à l'endroit
meilleur qu'a l'envers sans la joie !!

bon après ces quelques rimes impro
je te souhaite un bon w end et te dis A+
d' Emmanuel


Écrit par : autresrimes | 15/01/2010

Répondre à ce commentaire

marcher dans un mirage, j'adore!

Écrit par : marylène | 16/01/2010

Répondre à ce commentaire

On veut tout balancer en l’air

L’amour ciment, l’amour ça ment

Mon cœur est devenu lourd et dur comme de la pierre

j'adore ces vers......je ne sais pas si l'amour ca ment.....quelque part oui peut etre un peu forcement.....car on croit quelques fois certaines choses, on s'accroche a certains mots, certains moment qu'on avecu....et qui sont fort pour nous...mais moins fort pour l'aitre aimé...c'est un petit mensonge qu'on n'ose pas s'avouer...car l'amour c'est toujours beau au debut.....mais ca se complique toujours..;et quelques fois plus vite qu'il n'y parait !!!!!!


gros bizzz Seb!!!!!!

Écrit par : Nadège | 19/01/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.