12/12/2009

Un remède

Je ne veux pas marcher à l’infini

J’ai assez perdu de temps

Il faut une rencontre dans ma vie

Mais es ce que j’y crois encore vraiment ?

 

J’ai beau tourner et retourner

La question dans tous les sens

La réponse, toujours pas trouvée

Alors je reste dans mes errances

 

Je ne veux pas marcher dans l’infini

J’ai pas demandé ce chemin

Alors qui m’y a conduit ?

Ça je n’en sais trop rien

 

J’ai beau chercher et rechercher

Le faux pas dans le parcourt

Quel panneau si mal indiqué

M’a fait faire prendre tant de détour

 

Y a-t-il un remède à tout ceci

Veux-tu bien me le chuchoter

Je ne le répèterai pas c’est promis

Ma parole, je peux te l’à donner

Y a-t-il un remède à tout ça

Veux-tu bien me le délivrer

Un secret juste entre toi et moi

Que je garderai en moi prisonnier

 

Je ne veux pas marcher à l’infini

Le bout de l’horizon est pourtant

Un point de mire indéfini

La fin de la fin, dit c’est ou et quand ?

 

J’ai beau parcourir et re-parcourir

Les allées venue a contre sens

J’ai essayé de te découvrir

Mais mon ombre reste ma seule présence

 

Je ne veux pas marcher dans l’infini

J’espère un bien plus beau destin

Mais entre ce qu’on a et nos envies

Il faut aussi que la chance sourit enfin

 

J’ai beau courir et recourir

Pour atteindre l’amour

Que faut-il pour le saisir ?

Es ce que je ne dois pas faire demi-tour

 

Y a-t-il un remède à tout ceci

Veux-tu bien me le chuchoter

Je ne le répèterai pas c’est promis

Ma parole, je peux te l’à donner

Y a-t-il un remède à tout ça

Veux-tu bien me le délivrer

Un secret juste entre toi et moi

Que je garderai en moi prisonnier

 

Je ne veux pas marcher à l’infini

Mais que puis-je faire d’autre pour l’instant

Je rêve chaque jour, chaque nuit

En espérant, espérant…

 

J’ai beau apprendre et réapprendre

Mais ma vie, lui donner un sens

Mon cœur aimerait un peu comprendre

Pourquoi il se meurt d’impatience

 

Je ne veux pas marcher dans l’infini

Mais qui sait un petit matin

Tu me sourirais mon amie

De milles couleurs et ce, chaque lendemain

 

J’aurai beau descendre et redescendre

Toutes les marches de la fin de ce monde

Moi j’espère juste des moments tendres

A partager pour que plus jamais rien ne s’effondre

 

Y a-t-il un remède à tout ceci

Veux-tu bien me le chuchoter

Je ne le répèterai pas c’est promis

Ma parole, je peux te l’à donner

Y a-t-il un remède à tout ça

Veux-tu bien me le délivrer

Un secret juste entre toi et moi

Que je garderai en moi prisonnier

20:00 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

tarde o temprano llegaré... cada uno pasa por eso(s) momento(s) en su vida pero siempre llega de nuevo el sol en su vida

Écrit par : Mariposa | 12/12/2009

Répondre à ce commentaire

coucou !! waip, un rasle bol d premiere catégorie lol comme tu dis ! j'ai du mal en ce moment ! d'ailleur, ou on parle de fête et que tout le monde parle que de ca,moi perso je m'en tape! a noel je boss et nouvel an rien de prévu ! et ca ne me dis rien non plus ! juste envie de repos c'est tout ! j'aime bien te lire et te relire, je m'y retrouve dan certains textes ! toujours les mêmes questions ! comme je disais hier sur mon deuxiéme blog ! :) je te souhaite un bon week end, profites n bien! et pense pas encore a lundi !! lol bye

Écrit par : ptiote | 12/12/2009

Répondre à ce commentaire

coucou
"joli poème"
eh oui trouver le bon remède qui mène vers l'amour !!! l'on dit que c'est souvent quand on ne cherche pas qu'il vient à nous !!! ce bel amour !!! espèrons que oui alors !!!!
pour du bonheur au fond des coeurs .
bon dimanche et+
A+

Écrit par : autresrimes | 13/12/2009

Répondre à ce commentaire

Très beau, mais il n'y a pas de remèdes rien que des idées à partager :-)
Bon dimanhe
Marcelle

Écrit par : Paquesmarcelle | 13/12/2009

Répondre à ce commentaire

c ' est passionnant tout simplement , bisous

Écrit par : Zabou | 13/12/2009

Répondre à ce commentaire

bonjour pour rencontrer a nouveau faut avoir guérit son coeur...aussi non rien a faire ca ne marche pas crois en mon expérience....ton coeur guérirait il enfin mon doux?

je te le souhaite xxxx

Écrit par : véronique | 14/12/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.