21/10/2016

L'amour, l'amour, l'amour, l'amour

L’amour, l’amour, l’amour, l’amour

Ça ne me dit plus rien…

A quoi bon la poésie

Si tout n’est qu’hérésie

A quoi bon tous ces mots

Si les sons ne sont qu’échos…

 

L’amour, l’amour, l’amour, l’amour

Ça ne me dit plus rien

A quoi bon être amoureux

Si devenir malheureux

Est le seule chemin

Et le même refrain…

 

L’amour, l’amour, l’amour, l’amour

Ça ne me dit plus rien

A quoi bon encore sourire

L’enfer c’est se souvenir

De ce que l’on a plus

De se sentir mort et vaincu ...

 

L’amour, l’amour, l’amour, l’amour

Ça ne me dit plus rien

A quoi bon des aventures

Le bonheur jamais ne dure

Ne reste que des blessures

Qui à tout jamais perdure...

 

L’amour, l’amour, l’amour, l’amour

Ça ne me dit plus rien

A quoi bon « les toujours »

Qui se meurent en un jour

Mon cœur se brise en mille

Tout ne tient qu’à un fil...

 

L’amour, l’amour, l’amour, l’amour

Ça ne me dit plus rien

A quoi bon ça te bouffe

Et dans mon dernier souffle

Je te fais mes adieux

J’emporte en moi tes yeux…

21:10 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (0)

10/06/2013

Lola II

 

Ce n’est plus possible

De vivre comme ça

C’est devenu si terrible

Deux ans et demi déjà

 

Je marche dans les rues

Sans but, sans pourquoi

T’es toujours dans ma vue

Tu es toujours là

 

Je rentre dans ce bar

Tout ce poids que je traîne

Accouder au comptoir

L’alcool coule dans mes veines

 

Que faire pour t’oublier

Et de te voir avec lui

Me donne l’envie d’hurler

Mais je vois juste, défiler la nuit

 

Lola lola lola

Depuis que j’t’ai perdue

Lola lola lola

Regarde ce que j’ suis devenu

Lola lola lola

Depuis que j’tai perdue

Lola lola lola

Regarde ce que j’suis devenu

 

Cette route impossible

Que je trace sans toi

Tes courbes irrésistibles

Je ne les retrouve pas

 

Dans ton pays lointain

Et moi toujours ici

A chanter le même refrain

Que sans toi, j’n’ai plus de vie

 

Et je sors de ce bar

L’alcool a fait le reste

Mais rien ne change ce soir

J’ai toujours le cœur en mille pièces

 

Je voudrai que tu reviennes

Nous deux comme autrefois

Je voudrai te dire je t’aime

Je me souviens que tu aimais ça

 

Lola lola lola

Depuis que j’t’ai perdue

Lola lola lola

Regarde ce que j’ suis devenu

Lola lola

Depuis que j’tai perdue

Lola lola lola

Regarde ce que j’suis devenu

 

 

 

 

ps: parce que je pense souvent à mon ami seb...

20:51 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (5)

05/03/2013

Fils de tûûûûûûût

 

Gros mot sur le bout de la langue

Gros mot qui valse et qui tangue

Là juste au bord des lèvres

Il te brûle comme la fièvre

 

Il va devoir sortir

Dans sa gueule de con partir

Vas y lâche c’est bien

Peut être que sa mère n’y est pour rien

 

Gros mot sur le bout de langue

Gros mot sans plus attendre

Tu ne peux le retenir

Tu vas devoir lui dire

 

Fils de tûûûûûûût

Tu tu tu tu tu tu tu tu

Fils de tûûûûûûût

Tu tu tu tu tu tu tu tu

Fils de tûûûûûûût

 

Gros mot sur le bout de la langue

Gros mot pour le détendre

Tu es trop sur les nerfs

A cause d’un con trop fier

 

Il faut te libérer

En toi ne rien garder

Vas y lâche toi d’un jet

Sa mère peut être que ça lui plait

 

Gros mot sur le bout de langue

Gros mot pur bien te faire comprendre

Et puis ça sonne si bien

On le chante comme refrain

 

Fils de tûûûûûûût

Tu tu tu tu tu tu tu tu

Fils de tûûûûûûût

Tu tu tu tu tu tu tu tu

Fils de tûûûûûûût

 

Gros mot sur le bout de la langue

Gros mot comme délivrance

Vas y lâche toi encore

Peut être que sa mère adore

 

Fils de tûûûûûûût

Tu tu tu tu tu tu tu tu

Fils de tûûûûûûût

Tu tu tu tu tu tu tu tu

19:59 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (3)

26/10/2012

Lola

 

On en reste donc là

Moi paumé et toi fière

Et tu me laisses Lola

Mille larmes dans mes paupières

On en reste donc là

J’ peux rien dire, j’peux rien faire

Et tu me laisses Lola

A la porte de l’enfer

 

Je m’ souviens de cette nuit

Où tu n’as plus rien dit

Tu n’ m’as même plus souri

 

Moi j’avais tout prévu

Y avait pas d’imprévu

Là je suis comme perdu

 

Je m’ souviens de tes mots

Qui fusait sans sanglots

Coup de poignard dans mon dos

 

Et dans mon cœur qui saigne

J’ai voulu couper mes veines

Et faire jaillir ma peine

 

On en reste donc là

Je cherche mes somnifères

Et tu me laisses Lola

Me noyer dans la mer

 

On en reste donc là

Mon corps en plein hiver

Et tu me laisses Lola

Un cœur froid comme la pierre

 

Je me souviens de tout

Je suis devenu fou

Tomber à genou

 

Moi j’avais tout entendu

Mais les larmes me sont venues

Il fallait que je me tue

 

Je me souviens de toi

Du mal qui ne part pas

La douleur qui s’accroit

 

Et de mon cœur qui saigne

La coupure dans ma veine

Pour faire taire ma peine

 

On en reste donc là

Moi parti de cette terre

Au revoir ma Lola

Tu peux me voir en l’air

On en reste donc là

A nos cœurs qui se serrent

Au revoir ma Lola

C’est la fin de la guerre




juste un pti coucou pour dire que tout va bien, et que le temps me manque mais je ne vous oublie pas, je passe sur vos blog, parfois en vitesse mais je passe. bizz bye bye

20:24 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (4)

15/05/2012

Un seul

Voilà des mois que je ne viens plus, j'en suis désolé, mais voilà, je n'ai plus trop ressentit le besoin de mettre mes textes pourquoi? Bonne question, mais j'oublie pas que vous avez été là pour moi, alors comme je suis en congé je me suis dis que c'était le bon moment pour venir faire un pti tour, alors je vais passer sur vos blog laisser un pti coucou.

 

J'ai retrouvé ce texte qui date de 28/08/09 un pti clin d'oeil à la vie.... bizz à vous tous et encore merci bye bye

 

 

Un seul sourire s’élève

 

Un seul sourire parmi eux

 

Un seul regard de rêve

 

Un seul regard délicieux

 

Qui arrivent comme une flèche

 

Et qui te touche en plein milieu

 

Mon cœur se met en fête

 

Elle les décoche de ses yeux

 

 

 

Si seul avec moi-même

 

Que je ne croyais plus en rien

 

Pas un seul « moi je t’aime »

 

Personne ne voyait mon chagrin

 

Les mots qui peuvent guérir

 

Mais qui peuvent aussi être assassin

 

Elle a du choisir

 

Et sa bouche m’a dit allez viens

 

 

 

Nos corps entrelacés

 

Nous ne formons plus qu’un

 

Impossible de nous séparer

 

Mets ta main dans ma main

 

Avancer droit dans l’aventure

 

Et voir ce qu’elle nous réserve

 

Oublier ce qui nous torture

 

Mais le passé, toujours faut qu’il serve

 

 

 

Un seul sourire m’éclaire

 

Un seul sourire merveilleux

 

Un seul regard si clair

 

Un seul regard mais nous deux

 

Toi et moi on s’apprête

 

A vivre et enfin être heureux

 

Tout faire pour que rien ne s’arrête

 

J’en ferai mon seul et unique vœux

 

 

 

J’espère qu’un jour mon rêve

 

Se dessine peu à peu

 

Qu’un seul sourire m’élève

 

Qu’un seul regard mette le feu

 

A mon cœur, pour que ma peine

 

S’en aille bien plus haut que les cieux

 

Si t’oublies que tu saignes

 

C’est que tu vas déjà un peu mieux

 

20:50 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (8)

06/03/2012

Un ange sur terre

 

Ce peut il que mon rêve se transforme aujourd’hui

 

Que tout devienne réel, qu’on a entendu mes cris

 

Que l’amour ça existe, ainsi que le bonheur

 

Faire partie de ta vie, et être dans ton cœur

 

 

 

Je ferai tout ce qu’il faut, pour que se réalise

 

Tes vœux les plus chère et que tout s’éternise

 

Qu’on soit main dans la main à défier le temps

 

Qu’on trace notre chemin et ce dès à présent

 

 

 

Il existe donc un ange sur terre

 

Elle est là dans mes yeux

 

Et son sourire peut faire

 

De moi, l’homme le plus heureux

 

Cet ange à tout pour plaire

 

Moi je n’ai qu’un seul vœu

 

Vivre dans sa lumière

 

C’est tout ce que je veux

 

 

 

Ce peut il que l’éden ai entendu mes prières

 

Approuvé ces faits, pour me sortir de l’enfer

 

Moi qui n’y croyais plus à quel saint me vouer ?

 

Aujourd’hui ça me rassure, merci de m’avoir écouté

 

 

 

Sur terre bien des hommes non pas fini de prier

 

Faut pas que l’on s’étonne, la patience est un dur métier

 

Demain personne ne sait ce qu’il y a au tournant

 

Moi j’ai demandé de profiter de la vie et d’elle tout simplement

 

 

 

Il existe donc un ange sur terre

 

Elle est là dans mes yeux

 

Et son sourire peut faire

 

De moi, l’homme le plus heureux

 

Cet ange à tout pour plaire

 

Moi je n’ai qu’un seul vœu

 

Vivre dans sa lumière

 

C’est tout ce que je veux

 

 

 

19:57 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (7)

02/02/2012

TEXTES

Hello, je vous ai un pti peu abandonné, désolé, l'inspiration est là grâce à ma copine, mais je garde les textes que pour elle, mais j'ai décidé de mettre d'anciens textes pour vous qui passer peut être par ici, à bientôt et merci =D

 

 

Un jour j’avais fait un rêve

 

Depuis j’attends toujours

 

Apparais sur tes lèvres

 

Un je t’aime mon amour

 

 

 

Dans tes yeux je me perdais

 

Je veux les retrouver

 

Allez dis moi ou tu es ?

 

J’en peux plus d’espérer

 

 

 

Marie y a que toi sur terre

 

Mon cœur s’ennuie de tout

 

Sauve-le de la misère

 

Ou il va mourir d’un coup

 

 

 

Tes mains sont la chaleur

 

Qui manque à ma vie

 

A deux pour un bonheur

 

A deux, à l’infini

 

 

 

Un jour j’avais fait un rêve

 

Faut croire qu’il court toujours

 

Moi peu à peu je crève

 

Viens, à mon secours

 

 

 

Ton regard bleu azur

 

Qui me fait voyager

 

Je l’aurai à l’usure

 

J’ continue d’ m’accrocher

 

 

 

Marie y a que toi pour me plaire

 

Mon cœur est devenu fou

 

Et demain plus qu’hier

 

Je te vois même partout

 

 

 

Tes doigts sur mon visage

 

Arrive sur ma bouche

 

Ce baiser… un mirage

 

C’est irréel… tu ne me touche

 

 

 

Marie y avait que toi sur terre

 

Mais il n’y a plus d’espoir

 

Je préfère donc me taire

 

Sans toi y a plus d’histoire

 

 

 

Marie y avait que toi sur terre

 

Pour me sortir d’ici

 

Que devais-je donc bien faire

 

Pour que tu me dises oui

 

************************************************

 

Son regard m’ignore encore

 

Pourtant j’en ai fait des efforts

 

Pouvoir le croiser chaque matin

 

Mais j’eu beau tout essayé

 

Rien n’a marché, rien n’a marché

 

 

 

J’ai même tenté un pti sourire

 

Avec le sien nous réunir

 

Avoir cette chance que je n’aurai jamais

 

J’ voulais lui plaire

 

Mais rien n’à faire, rien n’à faire

 

Non rien n’à faire

 

 

 

Plus de dix ans que tout tourne à l’envers

 

A quoi bon cette vie, sur cette terre

 

Je me pose souvent la question

 

Et comme réponse

 

C’est qu’il n’y a rien de bon

 

C’est qu’il n’y a rien de bon

 

 

 

Oui c’est du chagrin dans mes veines

 

Et des larmes qui montent par centaine

 

Quand je repense à tes yeux si loin de moi

 

Ça fait mal rien que d’y penser

 

Rien que d’y penser

 

Toujours, tu vois…

 

 

 

A cette chance que je n’aurai pas

 

Ni à l’amour que j’ai pour toi

 

Je dois briser ce que j’avais promis à mon cœur

 

Qu’il aurait droit au bonheur

 

Rien que du bonheur

 

Rien que du bonheur

**************************************************

 

Son petit sourire me plait

 

Oui elle a tout d’un ange

 

Sinon rien ne brillerait

 

Et tout serait étrange

 

 

 

Son regard illumine

 

Mon cœur et tout mon être

 

L’amour on le devine

 

Dans ses yeux voudrait naître

 

 

 

Mais qui voudrait aimer

 

Quelqu’un qui n’y croit plus

 

Qui arriverai à me faire changer

 

D’avis, là-dessus

 

 

 

Son petit sourire me plait

 

Mais ce n’est pas suffisant

 

Si rien en moi ne lui plait

 

Tout restera comme avant

 

 

 

Puis il faut du feeling

 

Une étincelle pour la flamme

 

Trouver le bon timing

 

Faire chavirer nos âmes

 

 

 

On est rien sans le respect

 

Le plus dur c’est la confiance

 

Si elle est trahie, elle disparait

 

Et reste la méfiance

 

 

 

Son petit sourire me plait

 

A quoi puis-je m’attendre

 

Si je seulement je le savais

 

Je pourrai bien m’éprendre

 

 

 

Puis ce qu’il faut être patient

 

Et ce n’est pas mon cas

 

Puis en question de temps

 

Des années que j’en suis là

 

 

 

A l’arrière en retrait

 

Espérant la lumière

 

Écrire sur le sujet

 

Mais une seule chose nous libère

 

 

 

Son petit sourire me plait

 

Mais cette peur me tenaille

 

Souffrir non plus jamais

 

Faut plus que je déraille

 

 

 

Mais au son de son rire

 

Il y a tout qui prend vie

 

Elle est belle à ravir

 

Belle comme c’est pas permis

 

 

 

Alors dans ma tourmente

 

Je rêve parfois sans bruit

 

A ma princesse charmante

 

Mais de qui rêve-t-elle la nuit?

 

20:33 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (10)

22/12/2011

PRES DE TOI

Je me réveille doucement

Elle me regardait dormir

Elle me sourit tendrement

Que j’aime son sourire

Un ange en face de moi

Et sa main sur ma joue

C’est bon de sentir ses doigts

Avec elle moi j’oublie tout

 

Elle me dit comment va ?

Bien mon amour

Puisque je suis près de toi

Maintenant c’est à mon tour

Moi je lui prends sa main

Y dépose un baiser

Et je vais comme si de rien

A ses lèvres me poser

 

La je me sens si fort

A ces côtés conquérant

Elle vaut bien plus que de l’or

Bien plus qu’une rivière de diamant

Dans nos regards le feu

L’aimer c’est si facile

Avec elle je me sens tellement mieux

Plus rien ne me semble difficile

Moi qui n’y croyais plus

A force de mensonges

Une déesse m’est apparue

Bien plus belle que dans mes songes

De ses bras elle  a chassé

Tout ce triste que j’avais

Tout ce noir incrusté

Tout ce mal que l’on m’a fait

 

Et quand on se quitte

Il y a un manque en moi

Mais son prénom, je le récite

Le vide devient plein, plein d’émoi

Quand on s’enlacera

On ne fera qu’un dans notre monde

Je lui dirai tout bas

De ce jour j’ai décompté chaque seconde

 

Nous revoilà ensemble

On se raconte nos journées

Mais voilà qu’il me semble

Que moi aussi je t’ai manqué

Cela réchauffe encore plus mon cœur

Qui battait déjà pour toi à la folie

On attendait le bonheur

Et les voyages qui mènent au bout de la nuit

 

Je m’endormirai amoureusement

La c’est moi qui te regarderai partir

Vers de beaux rêves insouciant

Si t’as froid, contre moi vient te blottir

Mon ange ferme les yeux

On compte, un, deux, trois

Je t’aime, je suis si heureux

Que c’est bon de te sentir près de moi

20:19 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (8)

24/11/2011

COEUR, COEUR, COEUR

De ce jour si triste

A ce jour que j’attends

Aujourd’hui j’insiste

Je me sens bien vivant

 

Cherchant tes yeux

Mon regard danse

Si je n’ai qu’un vœu

C’est à toi que je pense

 

Cœur, cœur, cœur

Tu bats la chamade

Cœur, cœur, cœur

Ce n’était qu’une passade

Cœur, cœur, cœur

Donne-moi l’envie

Cœur, cœur, cœur

De l’aimer à la folie

 

Je me sens perdu

Viens me retrouver

La main tendue

Puis ne plus te lâcher

 

Le vent fait vivre

Ta petite frange

Comment décrire

Ton sourire d’ange

 

Cœur, cœur, cœur

Tu bats la chamade

Cœur, cœur, cœur

Ce n’était qu’une passade

Cœur, cœur, cœur

Donne-moi l’envie

Cœur, cœur, cœur

De l’aimer à la folie

 

Redonne-moi l’espoir

Il est encore temps

On peut y croire

Et doucement

 

Cœur, cœur, cœur

Tu bats la chamade

Cœur, cœur, cœur

Ce n’était qu’une passade

Cœur, cœur, cœur

Donne-moi l’envie

Cœur, cœur, cœur

De l’aimer à la folie

19:32 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (6)

22/10/2011

PREND MA MAIN

Je ne fais que me perdre dans tes yeux

Et te voir me rend heureux

Comment faire pour le vivre chaque jour

Et pour te montrer mon amour

 

Je n’ai rien avoir avec eux

Ton bonheur c’est ce que je veux

Et te le prouver pour toujours

J’ peux l’hurler, à en devenir sourd

 

Prend ma main et vient avec moi

Je t’emmène ou tu voudras

On peut partir maintenant en voyage

Je n’en demande pas d’avantage

 

Prend ma main, prenons direction

Vers de beaux paysages

Qu’on partage pour s’aimer tout simplement

Mon cœur pour toi bat au firmament

 

Impossible de résister à ton regard

J’en rêve même chaque soir

Comme l’envie de m’y perdre sans cesse

Demande et je t’en fais la promesse

 

Mettre de la couleur là ou il y a du noir

Chasser le triste de tes histoires

Je te promets douceur et caresses

Je ne suis prince que si tu es ma princesse

 

Prend ma main et vient avec moi

Je t’emmène ou tu voudras

On peut partir maintenant en voyage

Je n’en demande pas d’avantage

 

Prend ma main, prenons direction

Vers de beaux paysages

Qu’on partage pour s’aimer tout simplement

Mon cœur pour toi bat au firmament

 

Je peux te décrocher la lune

C’est bien mieux que la fortune

Il n’y a plus belle sur cette terre

Ni dans tous l’univers

 

Je peux tout t’écrire de ma plume

Mais que rien ne se consume

L’amour, le bonheur je suis sincère

Je veux tout faire pour te plaire

 

Prend ma main et vient avec moi

Je t’emmène ou tu voudras

On peut partir maintenant en voyage

Je n’en demande pas d’avantage

 

Prend ma main, prenons direction

Vers de beaux paysages

Qu’on partage pour s’aimer tout simplement

Mon cœur pour toi bat au firmament

 

Si tu entends quelqu’un hurler ton nom

Je crierai même ton doux prénom

Je te le dis et le redis

Tu es la femme de ma vie

 

J’espère que ce ne sera pas trop long

Je t’attends pour de bon

On peut tout réaliser avec l’envie

Et c’est avec mon cœur et mon âme que je t’’écris

 

Prend ma main et vient avec moi

Je t’emmène ou tu voudras

On peut partir maintenant en voyage

Je n’en demande pas d’avantage

 

Prend ma main, prenons direction

Vers de beaux paysages

Qu’on partage pour s’aimer tout simplement

Mon cœur pour toi bat au firmament

20:59 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (7)

12/10/2011

T'es mon paradis

 

C’est un rêve éveillé

 

Son sourire ensoleillé

 

Un ange  sur terre

 

 

 

Elle est entrée dans ma vie

 

Plus belle qu’une poésie

 

Dans ses yeux, j’aime me perdre

 

 

 

Je dépose un baiser

 

De mes bras l’enlacer

 

Se laisser faire

 

 

 

Et de jour comme de nuit

 

C’est son prénom que je prie

 

Jess je t’aime

 

 

 

Te voir tous les jours

 

C’est mon paradis

 

T’es mon paradis

 

Te le dire mon amour

 

A l’infini

 

T’es mon paradis

 

 

 

On marchera dans les dunes

 

Je te décrocherai les étoiles une à une

 

Et la lune avec

 

 

 

Chaque seconde n’est que bonheur

 

Tu es ma chance que je porte au cœur

 

Je t’y grave à tout jamais

 

 

 

Je ne veux plus te quitter

 

Je me sens fort à tes côtés

 

Que tout ça ne cesse

 

 

 

Aimer je ne savais pas ce que c’était

 

Depuis toi, maintenant je le sais

 

Mon cœur je t’aime

 

 

 

Te voir tous les jours

 

C’est mon paradis

 

T’es mon paradis

 

Te le dire mon amour

 

A l’infini

 

T’es mon paradis

 

21:35 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (7)

29/09/2011

JE T'AIME

 

J’ peux te regarder pendant des heures

 

Te dire t’es belle de tout mon cœur

 

Le coup de foudre, j’ peux aujourd’hui

 

Avouer qu’il a frappé ma vie

 

 

 

Ton prénom qui fait trembler mes mains

 

De toi je suis fou, je n’y peux rien

 

Ton sourire illumine mes yeux

 

J’aime nos moments à deux

 

 

 

Je t’aime à n’en plus finir

 

Et cet avenir qu’on va construire

 

Aucune frontière ne m’empêchera

 

De te rejoindre où que tu sois

 

 

 

J’ peux te regarder jour et nuit

 

Notre amour n’aura pas d’infini

 

Sur cette route, sur ce chemin

 

Ensemble on ne plus qu’un destin

 

 

 

Ton prénom qui résonne encore

 

Nos cœurs unis qui battent si fort

 

Sous mes pieds tremble la terre

 

T’es la plus belle de l’univers

 

 

 

Je t’aime mon ange, je t’aime ma chérie

 

Nos mains à tous jamais se lient

 

Besoin de rien juste être près de toi

 

Et te serrer tout contre moi

 

21:45 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (3)

20/09/2011

Je t'en prie ne souris pas

Pour mon ami seb....

 

 

 

 

Il y a peu encore je rêvais

 

Que l’amour, ça existait

 

Qu’il n’y avait rien de plus beau

 

Au monde, sur terre, à tous les niveaux

 

 

 

Bien sur que je rêvais

 

En rêve tout est toujours parfait

 

Ton regard vaut plus que des mots

 

Mais pas de larmes ni de sanglots

 

 

 

Je t’en prie ne souris pas

 

Ni de tristesse, ni de joie

 

Je t’en prie ne souris pas

 

Je ne demande, rien d’autre tu vois

 

 

 

Il y a peu encore j’espérais

 

Que ton amour me sauverait

 

Qu’il serait fort qu’il serait grand

 

Mais ma vie n’est plus droit devant

 

 

 

Bien sur que j’espérais

 

Que mon rêve se réaliserait

 

Tes yeux se sont fermés doucement

 

Et j’ai compris à cet instant

 

 

 

Je t’en prie ne souris pas

 

Ni de tristesse, ni de joie

 

Je t’en prie ne souris pas

 

Je ne demande, rien d’autre tu vois

 

 

 

Il y a peu encore je rêvais

 

Que l’amour rimerait

 

Avec toujours oui j’étais fier

 

Mais voilà y a plus rien à faire

 

 

 

Bien sur que je rêvais

 

En rêve rien, n’est jamais vrai

 

Ton regard était ma lumière

 

D’un paradis j’ passe à l’enfer

 

 

 

Je t’en prie ne souris pas

 

Ni de tristesse, ni de joie

 

Je t’en prie ne souris pas

 

Je ne demande, rien d’autre tu vois

19:36 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (6)

07/09/2011

Ton bonheur

 

Je peux affronter le pire

 

Mais sans toi je ne peux pas vivre

 

Autant m’arracher le cœur

 

Que de finir dans la douleur

 

 

 

Cette vie n’aurait plus de goût

 

Je finirai même par devenir fou

 

Vient te serrer contre moi

 

Et surtout ne t’en va pas

 

 

 

Donne-moi du réel

 

Je t’offrirai l’irréel

 

Tout ce que tu as toujours rêvé

 

Je ferrai tout pour le réaliser

 

Aussi haut qu’est le ciel

 

Et aussi brûlant le soleil

 

Rien pour nous séparer

 

Dans tes bras rien ne peut m’arriver

 

 

 

Je peux combattre le monde

 

A chaque instant, chaque seconde

 

Parcourir la terre entière

 

Par amour on peut tout faire

 

 

 

Pour ton regard, pour ton sourire

 

Et pour le moindre de tes désires

 

Près à tout oui je le ferrai

 

Ton bonheur c’est tout ce que j’ voudrai

 

 

 

Donne-moi du réel

 

Je t’offrirai l’irréel

 

Tout ce que tu as toujours rêvé

 

Je ferrai tout pour le réaliser

 

Aussi haut qu’est le ciel

 

Et aussi brûlant le soleil

 

Rien pour nous séparer

 

Dans tes bras rien ne peut m’arriver

 

21:21 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (5)

25/08/2011

Les secondes, les jours

 

Le temps qui défile ne va pas assez vite pour moi

 

De jour comme de nuit, je ne pense qu’à toi

 

A ton retour, je t’attends là

 

Je te serrai entre mes bras

 

Ton visage entre mes doigts

 

Je commence à décompter

 

Les secondes, les jours

 

 

 

Le temps sans toi, me parait si long

 

Parfois je crois, même être à l’abandon

 

Un peu perdu, je tourne en rond

 

Ton absence je ne m’y fais pas

 

Les heures qui n’avancent pas

 

Je continue de décompter

 

Les secondes, les jours

 

 

 

Le temps de me dire, que tu fais battre mon cœur

 

Je sais à présent, ce que c’est, le mot bonheur

 

Tu es un ange, t’es mon âme sœur

 

Tu es en fait bien plus que tout cela

 

T’aimer c’est facile Jessica

 

Je fini de décompter

 

Les secondes, les jours

 

Mon amour…

 

17:49 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (4)

08/08/2011

Elle vient juste de passer

 

Elle vient juste de passer

Là devant mes yeux

Oui juste sous mon nez

Et son pti air radieux

A de quoi me ravir

Me rendre même amoureux

Un seul de ses sourires

Me rend tellement heureux

 

Elle vient juste de passer

Elle brille comme une étoile

Mon cœur veut lui crier

Mais peur qu’elle n’ mette les voiles

L’amour j’ peux l’ ressentir

Dans mon sang et mes veines

C’est toi qui l’ fais bouillir

J’attends que tu reviennes

 

Me dire que tu n’attendais que moi

Et que tu m’aimes autant

Que je suis tout pour toi

Je t’attends à présent

 

Elle vient juste de passer

Même si ce n’est qu’un rêve

J’ veux l’ voir se réaliser

Puis embrasser tes lèvres

J’en peux plus des soupirs

Des éternels regrets

Tu es mon avenir

Sans toi plus d’intérêt

 

Elle vient juste de passer

Et j’attends son retour

Dans ces yeux j’ suis plongé

Je peux y voir l’amour

Que faire pour la convaincre

Que dire... je suis perdu

Sans elle, je ne peux vaincre

Besoin d’entendre me dire tu…

 

Que... tu n’attendais que moi

Et que tu m’aimes tout autant

Que je suis tout pour toi

Je t’attends à présent

Me dire que tu m’aimeras

Moi je t’aime et pour longtemps

Mon cœur n’attendait que toi

Tu le sais à présent

 

 

 

 

ps: Hello a tous, pour dire que j'étais en vacance j'espère revenir plus souvent mais pas toujours évident, merci pour tout bizzz et tout va bien Sourire

 

20:21 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (8)

16/07/2011

Elle folle et lui fou

 

Elle le regarde et son cœur fait des bonds

 

L’amour lui parle, elle sait que c’est le bon

 

Et lui tendrement il lui sourit

 

 

 

Des mots rêvés qui provoquent des frissons

 

Elle les entend entre eux c’est plus que de la passion

 

Et à deux le bonheur se construit

 

 

 

Elle folle et lui fou

 

On peut le résumer comme ça

 

Aimer jusqu’à pourvoir dire nous

 

Il n’y a pas plus belle histoire

 

Elle folle et lui fou

 

Ce n’est pas difficile à croire

 

Et la folie on se l’est transmise

 

C’est certain, c’est certain

 

 

 

Il ne peut pas s’empêcher de la contempler

 

L’amour se lit même dans ses baisers

 

Avec toi elle est parfaite cette vie

 

 

 

Des mots de rêves qui viennent se poser

 

Au creux de l’oreille, si doux à écouter

 

Peux-tu encore répéter ce que tu me dis

 

 

 

Elle folle et lui fou

 

On peut le résumer comme ça

 

Aimer jusqu’à pourvoir dire nous

 

Il n’y a pas plus belle histoire

 

Elle folle et lui fou

 

Ce n’est pas difficile à croire

 

Et la folie on se l’est transmis

 

C’est certain, c’est certain

 

 

 

Ils se regardent si amoureusement

 

Que l’amour charme à tous les instants

 

Tu es mon éden, ce que le plus je désire

 

 

 

Des mots toujours et qu’ils durent pendant des heures

 

Qu’on aime entendre et qui réchauffe le cœur

 

Avec toi impossible que j’oublie ton sourire…

 

Et … de te sourire

 

 

 

Elle folle et lui fou

 

On peut le résumer comme ça

 

Aimer jusqu’à pourvoir dire nous

 

Il n’y a pas plus belle histoire

 

Elle folle et lui fou

 

Ce n’est pas difficile à croire

 

Et la folie on se l’est transmise

 

C’est certain, c’est certain 

20:00 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (11)

05/07/2011

Je ferme les yeux

 

Je ferme les yeux, j’ te vois encore

 

Ton sourire vaut plus que de l’or

 

J’aurai voulu te tenir dans mes bras

 

Et te serrer tout contre moi

 

 

 

Je donnerai tout et sans attendre

 

Et même ma vie juste pour t’entendre

 

Surtout une autre fin à ce nous

 

Sans toi l’amour n’a plus de gout

 

 

 

Aux rêves et autres apparitions

 

Dans ma tête ce ne sont que des illutions

 

Dans l’imaginaire rien n’est vrai

 

Tu disparais d’un coup d’un trait

 

 

 

Ce ne sont que des mots que j’écris là

 

La vérité je l’a sais déjà

 

Est-ce qu’espérer peut faire mourir ?

 

Ou pire souffrir, et sans rien dire

 

 

 

Je ferme les yeux, j’ te vois toujours

 

Aussi belle qu’au tout premier jour

 

Mon cœur n’a pas pu résister

 

Et sur le coup je t’ai aimé

 

 

 

Nos regards ne se croiseront plus

 

De nous rien n’aura survécu

 

Et de souvenir en souffrance

 

Me manquera oui ta présence

 

20:30 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (7)

27/06/2011

Près de moi

Il n’y a rien à dire c’est un ange

 

Son sourire me le prouve bien

 

Dans ses yeux moi je me range

 

Je veux les voir chaque matin

 

 

Toutes les douleurs oui s’envolent

 

Je peux toutes les oublier

 

Mon cœur lui il s’affole

 

Quand je suis juste à ses côtes

 

 

Sensation étrange

 

Je ne veux pas m’en éloigner

 

Il faut qu’on se lance

 

Faut pas me quitter

 

Reste encore un peu

 

Tu ressens quoi ?

 

Reste là, reste là

 

Reste près de moi

 

 

Il n’y a rien d’autre à dire ou écrire

 

Pas un mot de plus

 

Juste rêver, puis frémir

 

La folie sur moi prend le dessus

 

 

Pour que l’amour nous inonde

 

De joie, mais pas de larmes

 

Le crier à tous le monde

 

Je peux en faire tout un vacarme

 

 

Sensation étrange

 

Je ne veux pas m’en éloigner

 

Il faut qu’on se lance

 

Faut pas me quitter

 

Reste encore un peu

 

Tu ressens quoi ?

 

Reste là, reste là

 

Reste près de moi

 

 

Il n’y a rien à dire en somme

 

Notre amour le partager

 

Ma vie je te l’a donne

 

Je prends le risque, sans calculer

 

 

Il n’y a rien d’autre… attendre

 

Et je ne bougerai pas d’ici

 

Voici ma main tu peux la prendre

 

L’amour aussi ça se construit

20:55 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (8)

20/06/2011

J' suis fier de vous

 

Allez dors maintenant

 

Écoute la voix de papa

 

Une berceuse pour enfant

 

Fait de beaux rêves, mon pti gars

 

Ne compte pas les moutons

 

Dans le ciel étoilé

 

Mais des vœux nous ferons

 

Surtout celui d’aimer

 

Que tes rêves t’emmènent

 

Dans une forêt de jouet

 

Tes parents qui t’aiment

 

Te dépose un baiser

 

 

 

J’ suis fier de vous

 

 

 

Allez dors maintenant

 

Mais avec le sourire

 

Tes yeux luttent par instant

 

Mais Morphée vient d’ sortir

 

Sur la pointe des pieds

 

Ne fessons plus de bruit

 

Un bisou sur ton nez

 

Fait de beaux rêves mon petit

 

Ta maman se repose

 

Dans le lit d’à côte

 

Belle comme une rose

 

Papa lui est comblé

 

 

 

J’ suis fier de vous

 

 

 

Allez dors maintenant

 

Dans cette nuit magnifique

 

Depuis le temps qu’on t’attend

 

Aujourd’hui c’est magique

 

Y a pas plus beau cadeau

 

Que d’avoir un enfant

 

Et toi t’es le plus beau

 

Mais c’est ce que disent tous les parents

 

Il n’y a rien de plus vrai

 

Et de plus merveilleux

 

Qu’être à trois c’est parfait

 

On est béni des dieux

 

 

 

Et moi, j’suis fier de vous

 

 

 

 

ps: pour Gégé, Fred et le pti samuel

 

21:00 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (5)

13/06/2011

ADIOS AMOR

 

Je te dis au revoir

 

Du revers de la main

 

Il est maintenant trop tard

 

L’avion est déjà loin

 

 

 

J’ai tout fait pour te retenir

 

Ce n’était pas assez

 

T’as préférer partir

 

Et seul me laisser

 

 

 

J’ai si peur tu m’as dit

 

Malgré mes sentiments

 

Moi je n’ai rien compris

 

Qu’importe maintenant

 

 

 

Adios amor

 

Je t’en veux à présent

 

De me quitter sur le champ

 

Adios amor

 

Oublier à présent

 

Ce mal, qui me, reste au-dedans

 

 

 

Je te dis adieu

 

On ne se reverra jamais

 

J’oublierai ce que je peux

 

Si pas je m’arrangerai

 

 

 

J’ai tout fait pour toi

 

J’en aurai fait bien plus encore

 

Mais toujours plus, ça ne compte pas

 

Malgré mes efforts

 

 

 

Tu m’as dit je t’aime quand même

 

Quel façon de le montrer

 

Qu’importe si j’ai de la peine

 

Tu ne verras rien couler

 

 

 

Adios amor

 

Je t’en veux à présent

 

De me quitter sur le champ

 

Adios amor

 

Je m’en vais à présent

 

Tué par celle… que j’aimai tant

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ps: Dédicace a mon ami ... 

20:00 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (7)

04/06/2011

DHALIA

 

Novembre se dessine

 

Chaque jour un peu plus froid

 

Les cheminées d’usines

 

Décors triste que je vois

 

Je marche dans la ville

 

Sans but, j’avance tout droit

 

Une chance sur cent mille

 

Pour que sur mon chemin, tu y sois

 

 

 

Où tu vas ?

 

Dhalia

 

Où tu vas ?

 

Sans moi

 

 

 

A la première prise

 

Je fessais mon cinéma

 

Que veux tu que j’ te dise

 

J’ te voulais dans mes bras

 

Si seulement je pouvais être

 

Celui dont tu rêves le soir

 

Jamais je ne pourrai l’être

 

C’est ce qui fait mon désespoir

 

 

 

Le temps jamais je ne s’arrête

 

Et toi tu files entre mes doigts

 

J’en ai perdu tout ma tête

 

La folie me gagne pas à pas

 

Sauve moi je t’en supplie

 

A genou les bras en croix

 

Tu es l’unique amour de ma vie

 

Je t’aime plus, que tu ne le crois

 

 

 

Sans toi je ne peux plus vivre

 

J’ai si mal quand tu n’es pas la

 

Je pars à la dérive

 

Je coule et je me noie

 

Tourbillon dans l’abime

 

Me sauveras tu dis moi

 

Dans le fond des abysses

 

Ma main qui l’accrochera

 

 

 

Si ce n’est toi

 

Dhalia

 

Si ce n’est toi

 

Qui le fera ?

 

 

 

Dhalia…

 

22:00 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (10)

23/05/2011

Même si

 

La goutte d’eau qui fait déborder le vase

 

Le mot de trop, c’en est finit de l’extase

 

C’est toujours la même fin, à la fin de l’histoire

 

Chaque fois le même refrain, c’en devient dérisoire

 

 

 

Tout ce temps qui passe, sous tes yeux

 

Ton sang se glace, et l’adieu

 

Se mêle aux larmes, et aux paroles

 

Ton ange n’a, plus d’auréole

 

 

 

Même si tout est finit

 

Que tu te sens détruit

 

Même s’il n’y à plus l’envie

 

Soit fort... et poursuit

 

 

 

Vagues de souvenirs, qui te reviennent

 

Et même l’écho, de ces je t’aime

 

Parcoure ton corps et dans ton cœur

 

Le mal est fait et il se meurt

 

 

 

Tache d’oublier, dès à présent

 

L’espoir fait vivre, mais pas tout le temps

 

Il te consume par petit bout

 

Mourir d’amour, je sais c’est fou

 

 

 

Même si tout est finit

 

Que tu te sens détruit

 

Même s’il n’y à plus l’envie

 

Soit fort... et poursuit

 

 

 

Tout ce malheur en quelques secondes

 

Te tombe dessus, oui tout s’effondre

 

Pour te reconstruire, que faudra t’il ?

 

Pour du bonheur, faut faire la file...

21:21 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (17)

16/05/2011

Bleu indigo

 

Il était tellement tard
 
Je voulais juste fermer les yeux
 
Résonne tes mots dérisoires
 
Leurs échos me tuent peu à peu
 
 
 
Toujours la même histoire
 
Heureux puis devenu malheureux
 
Arrive le désespoir
 
Tu m’as trahie et tu es en aveu
 
 
 
Tomber de si haut
 
J’en ai vu couler des larmes
 
D’un bleu indigo
 
A croire que le sort s’acharne
 
 
 
Que fais-je faire de nos souvenirs
 
Des photos de toi et moi
 
De nos moments plaisirs
 
Je claquerai bien des doigts
 
 
 
J’ai perdu le sourire
 
Et l’envie n’est plus là
 
Plus le moindre désir
 
Seul reste la haine ici bas
 
 
 
Tomber de si haut
 
J’en ai vu couler des larmes
 
D’un bleu indigo
 
A croire que le sort s’acharne
  
 
Tomber de si haut
 
J’en ai vu couler des larmes
 
D’un bleu indigo
 
A croire que le sort s’acharne

21:10 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (6)

05/05/2011

J' veux que toi

Le cœur dans les abymes
L’amour dans le néant
Au début tu déprimes
Puis tu vis dedans

Oublier les souvenirs
Et faire partir ce mal
Effacer mon sourire
Ou bien le rendre banal

Surtout ne t’en fais pas
Un ami n’est jamais loin
Guérir pas à pas
On a tous un jour pris ce chemin

Elle doit bien exister
C’est sur elle me sauvera
De la solitude, des années
Qui se traine avec moi

T’attendre j’ai pas d’autres choix
Puis c’est ce qu’on me dit à chaque fois
Des rêves j’en veux pas
J’ veux que toi
J’ veux que toi

Quand viendra ce bonheur
Qui et où, dites le moi
Écrire n’enlève pas la peur
Qui jailli de mes doigts

Ne me fait plus attendre
J’ vois pas ma vie comme ça
De baisers en geste tendre
Mon avenir c’est dans tes bras

J’ suis sur que c’est écrit
Sauvé par ton regard
Qui éclairera ma vie
Et me sortira du brouillard

Vient me prendre la main
Puis on part en voyage
Mes larmes coulent comme un refrain
Enlèvent les de mon visage

T’attendre j’ai pas d’autres choix
Puis c’est ce qu’on me dit à chaque fois
Des rêves j’en veux pas
J’ veux que toi
J’ veux que toi

21:00 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (6)

23/04/2011

COMME UN SAULE

Il y a en moi ce mal-être

Qui parcoure tout mon corps

Je sais que ça peut paraître

Fou, quand je souris encore

 

Ça coule dans mes veines

Cette douleur vient d’ailleurs

Me provoque tant de peine

Que parfois je me fais peur

 

Cacher mes émotions

Pour qu’on ne puisse pas voir

Tout ce qu’il y a au fond

Au fond de mon désespoir

 

On me dit il y a l’avenir

Comme si j’avais le temps

Mais chaque jour ça empire

Je crois que personne ne comprend

 

Que le poids ne pèse pas que sur les épaules

Mon cœur est seul, comme un saule

Que le poids ne pèse pas que sur les épaules

Mon cœur, lui pleure, comme un saule

 

Il y a en moi cette solitude

Que je n’ai jamais voulue

Mais elle reste là par habitude

Et elle ne me quitte plus

 

Leurs mots ne changeront rien

Puisque rien n’a changé

Alors parfois je fais le comédien

Mais juste pour les rassurer

 

Il y a des mensonges bénéfiques

Et des vérités oubliées

Car ici rien n’est idyllique

Et je n’aime pas me répéter

 

On me dit qu’il y a bien pire

Mais pas d’avenir sans présent

Que faire quand le moindre de tes désires

Est toujours réduit à néant

 

Et… que le poids ne pèse pas que sur les épaules

Mon cœur est seul, comme un saule

Le poids ne pèse pas que sur les épaules

Mon cœur, lui pleure, comme un saule...

21:00 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (8)

16/04/2011

Aux mots fidèles

Il n’y avait pas urgence

Des années que je comprends les silences

Je n’ai qu’à entendre ta sentence

Que je voyais venir comme une évidence

 

Aux mots fidèles qui illusionnent

Dans l’infidélité tu t’emprisonnes

Puis les mensonges qui tourbillonnent

Dis-moi combien t’en additionne ?

 

Arrive le mal qui est fait

Au débout on ne s’en défait

On croit que tout était parfait

Mais notre amour était surfait

 

Si on n’a plus rien se dire

Qu’on ne peut même plus se sourire

A raison il vaut mieux partir

Avant qu’on en vienne à se détruire

 

Pas besoin d’en savoir d’avantage

C’est une décision bien sage

Car tant la haine comme la rage

N’assure jamais de bon présage

 

Ton monde vient pourtant de s’effondrer

La douleur ne fait qu’augmenter

Apprendre à tout canaliser

Pour qu’un jour tout vienne à s’apaiser

 

Bien sur pour l’instant tu y penses

Au fond de toi y a la souffrance

Que faire contre le vide et l’absence ?

Et quand viendra la délivrance ?

 

Est-ce qu’elle reviendra un jour ?

Ou finir seul pour toujours ?

Pourquoi croire encore l’amour ?

Si tout est mort, est-ce donc mon tour ?

 

Aux mots fidèles que l’on se donne

Mais l’infidélité qu’on ne pardonne

Puis les mensonges qui tourbillonnent

Je n’en peux plus et j’abandonne... 

21:00 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (7)

03/04/2011

T'aime t'il vraiment?

Bien trop beau pour y croire

Où regarder maintenant

J'croyais voir dans le noir

J'aurai pas du seulement...

Il n’est jamais trop tard

Il est encore temps

Mais ton sourire plein d’espoir

Tu le lui donnes et pourtant

 

Moi je voulais juste être, dans ton cœur simplement

Mais dans tes yeux j’ai vu que c’était non

L’amour aurait pu naitre, j’y ai rêvé si souvent

C’est lui que tu aimes, mais lui t’aime t’il vraiment ?

 

Te décrocher la lune

Et les étoiles par centaine

On aurait pu marcher sur les dunes

Voir ou tout ça nous mène

Ton prénom à la une

Avec des tonnes de je t’aime

Je dois avoir beaucoup de lacune

Puisque j’ suis seul dans l’arène

 

Moi je voulais juste être, dans ton cœur simplement

Mais dans tes yeux j’ai vu que c’était non

L’amour aurait pu naitre, j’y ai rêvé souvent

C’est lui que tu aimes, mais lui t’aime t’il vraiment ?

 

Je dois bien m’y résoudre

Et t’oublier maintenant

Cicatrices à recoudre

Et devenir résistant

Adieu mon coup de foudre

Une dernière larme dans le vent

Qui viendra tout dissoudre

Tout ce que pour toi je ressens

 

Moi je voulais juste être, dans ton cœur simplement

Mais dans tes yeux j’ai vu que c’était non

L’amour aurait pu naitre, j’y ai rêvé souvent

C’est lui que tu aimes, mais lui t’aime t’il vraiment ?

21:00 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (6)

27/03/2011

COMME UNE OMBRE

Il serait temps que je me réveille

Que j’oublie ces rêves démentiels

Que je t’oublie dès ce soir

Entre nous y a jamais eu d’espoir

 

Aussi loin que ton sourire m’emmène

Pas de fin heureuse à cette scène

Il n’y a que dans les films qu’on voit ça

Ou le baisser se finit dans des bras

 

Et mon amour qui se dérobe

Me laisse comme une ombre sans vie

Et mon amour qui me transforme

Me laisse comme une ombre qui dépérit

 

A la peine il n’y a pas de remède

Arrive les larmes et puis on cède

Sous le poids de nos émotions

Et nous laisse comme à l’abandon

 

J’aurai voulu une autre issue

Maintenant je sais que c’est peine perdue

Ne plus jamais revoir ton regard

Me plonge à tout jamais dans le noir

 

Et mon amour qui se dérobe

Me laisse comme une ombre sans vie

Et mon amour qui me transforme

Me laisse comme une ombre qui dépérit

 

Il serait temps que je me lève

Que j’oublie ces rêves qui s’achèvent

Que je t’oublie pour de bon

Nous deux ce n’est juste qu’une illusion

 

Aussi tôt que la nuit se ramène

Mon coeur dira « adieu ma reine »

Il n’y avait pas de place dans le tien

Le mien mourra au pti matin

21:00 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (5)

20/03/2011

Si tu y crois

Il y avait bien longtemps

Que j’ n’avais plus senti ça

Cette douleur qui vous prend

Qui fait si mal en soi

Qui vient et te surprend

Sans crier gare

 

Des souvenirs dans la mémoire

Qui te colle à la peau

Qui reviennent comme c’est bizarre

J’croyais avoir fait ce qu’il faut

Faut croire que non, tant de  pourquoi ?

Les questions restent sans réponses, sans choix

 

Puis les ombres que l’on croise

Fantômes d’une autre époque

Qui viennent de gauche et puis de droite

Te submerge, tu suffoques

T’as beau secouer la tête

Les images restent là

 

T’as beau ouvrir tes veines

Elle ne s’en va pas

La couleur de la peine

C’est ta vie qui coule en toi

 

Il y avait dans mes yeux

Cette rage qui oppresse

Te fais jurer sur tous les dieux

Adieu les belles promesses

On ne t’aura plus

Même si tu sais que c’est trop tard

 

Pour retrouver le calme

Et la sérénité

Il faut faire le vide dans ton âme

Et profondément respirer

Le mal s’en ira

Faut lutter, rien lâcher

 

Les ombres s’en iront

Les fantômes prennent la porte

La paix scellera l’union

La voix tracée pour que tu t’en sortes

Le sourire au lèvre

Tu renaîtras, si tu y crois

 

Pas besoin d’ouvrir les veines

Tu vois elle s’en va

L’amour et la haine

C’est la vie qui veut que se soit comme ça

 

Si tu y crois

Si tu y crois...

21:00 Écrit par ~?~ | Lien permanent | Commentaires (6)